Drummondville sur son 31 : des célébrations sous un froid arctique

Drummondville sur son 31 : des célébrations sous un froid arctique

Les feux d'artifices ont illuminé le ciel à la venue de la nouvelle année.

CÉLÉBRATION. Armés de pantalons de neige, de tuques, de semelles chauffantes et de foulards enroulés jusqu’aux yeux, les Drummondvillois assez courageux pour sortir célébrer la nouvelle année au centre-ville ont tout de même festoyé dans la bonne humeur, malgré un froid arctique.

Le mercure a causé bien des maux de tête à l’organisation, qui a notamment dû fermer des manèges. Cela a aussi compliqué le travail des musiciens, qui ont dû adapter leur spectacle (renonçant entre autres à apporter certains instruments, de peur que le froid ne les abîme).

Quoiqu’il en soit, d’après les commentaires reçus sur place, les gens étaient unanimes : la soirée était une réussite, malgré les -36 degrés ressentis.

Le maire Alexandre Cusson a fait le décompte des dix dernières secondes avant 2018 avec la foule, soulignant d’ailleurs l’enthousiasme de cette dernière. «Vous êtes des vrais !»

Les festivités se poursuivent jusqu’aux petites heures du matin au centre-ville de Drummondville.