Le député Schneeberger invite à inscrire la Journée de la gentillesse au calendrier

Le député Schneeberger invite à inscrire la Journée de la gentillesse au calendrier

Le député Sébastien Schneeberger avec la délégation de l’AQDR du Centre-du-Québec qui a assisté à sa déclaration, soit Hervé Dionne, Louise Rajotte (instigatrice de la Journée de la gentillesse), Lise Bellemare, Jacqueline René (présidente).

Crédit photo : Gracieuseté

POLITIQUE. Dans une déclaration à l’Assemblée nationale, le député de Drummond-Bois-Francs, Sébastien Schneeberger, a invité tous les organismes qui publient un calendrier à y inscrire, le 13 novembre, la Journée de la gentillesse.

«En matière de gentillesse, on ne peut obliger personne, a exprimé le député. Il faut être persévérant et poser soi-même des gestes de respect, de civisme et de bienveillance. C’est ce que font inlassablement les membres de l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) du Centre-du-Québec. Ceux-ci continuent de répandre le mouvement de la gentillesse et son point culminant annuel, le 13 novembre.»

Sébastien Schneeberger a rappelé que l’Assemblée nationale souligne la Journée de la gentillesse depuis le 13 novembre 2011, à l’initiative de l’AQDR, et qu’elle l’a reconnue officiellement le 13 novembre 2014 en adoptant la motion qu’il a lui-même présentée.

«Il reste un pas à franchir, a-t-il dit : mettre cette Journée au calendrier, comme l’ont fait les villes de Victoriaville et de Drummondville. Au nom de l’AQDR, j’invite tous les organismes qui publient un calendrier à y inscrire désormais, le 13 novembre, la Journée de la gentillesse. Et je souhaite que de plus en plus de gens célèbrent cette Journée qui nous fait penser à prendre soin les uns des autres.»

«C’est une initiative de personnes aînées avec l’appui de jeunes dans un esprit de solidarité intergénérationnelle. Elle nous incite à exprimer ce qu’il y a de meilleur en nous en termes de savoir-être et de savoir-vivre ensemble. En un mot, la bientraitance implique de traiter les autres comme nous voudrions qu’ils nous traitent.»