De quoi être fiers pour les plongeurs drummondvillois

De quoi être fiers pour les plongeurs drummondvillois

Les athlètes du club de plongeon de Drummondville ont repoussé leurs limites lors d'une compétition disputée à Brossard.

PLONGEON. Les membres du Club de plongeon de Drummondville ont causé une vive impression lors de leur participation à une compétition régionale disputée récemment à Brossard.

En plus d’y remporter plusieurs médailles, les athlètes drummondvillois se sont très bien classés parmi les plongeurs venus de différentes régions du Québec. C’est ainsi que Philippe Lemay (l’argent au 1 m et au 3 m), Maxime-Antoine Vallée (l’or au 1 m et au 3 m), Léon Jacques (l’argent au 1 m et 3 m) et Anthony L’Archevesque (l’argent au 1 m et 3 m) se sont illustrés dans leur catégorie respective.

Bien qu’ils ne soient pas montés sur le podium, Daphné Ouellet (4e au 1 m et au 3 m), Eliott Trottier-Milette (5e au 1 m et 3 m) et Rosalie Maltais (4e au 1 m et 6e au 3 m) ont également donné du fil à retordre à leurs adversaires.

«Nos plongeurs ont de quoi être fiers. Ils ont encore une fois donné le meilleur d’eux-mêmes et ont repoussé leurs limites. Ils se battent contre des plongeurs appartenant à des clubs dont les ressources financières, matérielles et humaines sont souvent plus importantes que les nôtres. Malgré tout, ils réussissent à tirer leur épingle du jeu», de dire Aurélie Doucet, entraîneuse du club drummondvillois.

«Nous sommes un club encore jeune, mais nous sommes sur la bonne voie. Nos athlètes peuvent sans contredit revenir la tête haute de cette compétition», a-t-elle ajouté.

S’adressant à des jeunes de 5 à 17 ans, le club de plongeon de Drummondville permet aux athlètes de perfectionner les techniques acquises et de poursuivre le développement de leurs habiletés, en augmentant le niveau de difficulté, sur les tremplins de 1 m et de 3 m. Des cours d’initiation sont également offerts aux enfants désirant apprendre les bases du plongeon tout en s’amusant. (JH)