Une exposition photographique met en lumière les immigrants d’ici

Une exposition photographique met en lumière les immigrants d’ici

Fabiano Kwizera (au centre), photographe

Crédit photo : Gracieuseté de Nathan Giguère

PHOTOGRAPHIE. L’exposition photographique Portrait de chez nous, qui met de l’avant des portraits de gens ayant immigré à Drummondville, sera présentée au Musée national de la photographie (MNP) à compter de ce jeudi. Ces portraits personnifient une nouvelle démographie propre à Drummondville.

Proposés par le Regroupement interculturel de Drummondville et la Ville de Drummondville, ces portraits ont été captés par le jeune photographe Fabiano Kwizera, originaire de l’Ouganda et établi au Québec depuis près de 10 ans. Ce dernier s’est tout récemment vu décoré de l’Ordre de Drummondville dans la catégorie jeunesse. L’an passé, il a également remporté trois prix lors du Gala des prix Focus, mis sur pied par le MNP.

Chaque portrait est accompagné d’un petit récit qui retrace le parcours de chacun. Vous découvrirez comment Rodolfo, alors âgé de 27 ans et avec 50$ en poche, a quitté le Guatemala seul et s’est installé au Québec et plus particulièrement à Drummondville ou encore comment certaines personnes, comme M. Diatta, ont dû fuir la guerre dans des conditions inimaginables. Pour d’autres, comme July, c’est une offre d’emploi trouvée dans leur pays d’origine qui les a amenés directement à Drummondville.

Le vernissage aura lieu le jeudi 8 novembre prochain de 17 h à 19 h et l’exposition continuera jusqu’en février 2019 au Musée national de la photographie, à Drummondville.