Claude Lemay complète sa trilogie

La famille Barjaulet est de retour sous la plume de l’écrivain Claude Lemay qui a publié il y a quelques semaines à peine le dernier morceau de sa trilogie, La Barjot, Tome 3 «La Destinée».

Après «L’Arrivée à Saint-Rédempteur» et «La Malédiction», l’auteur et homme d’affaires bonconseillois apporte donc avec ce dernier roman une conclusion à la saga de la famille Barjaulet et des descendants que l’on retrouve au temps d’aujourd’hui.

Ceux et celles qui ont «pris goût» à détester Rose-Aimée Marin dite la Barjot et son non moins aimable mari, Adrien Barjaulet, dans le premier tome, et qui ont par la suite appris à mieux connaître leurs descendants dans le second, retrouveront dans ce troisième tome Colombe, Béatrice et Joseph dans leur vie d’adulte.

«Quel genre de parents sauront-ils être à leur tour? Bien sûr, la hantise d’être un enfant de La Barjot les hantera toujours. Mais quel avenir pourront-ils offrir à leurs propres enfants? La malédiction des Barjaulet est-elle intemporelle ? Devront-ils en subir les affres de génération en génération? Colombe et Xavier pourront-ils finalement avoir une vie bien à eux ? Béatrice doit-elle s’inquiéter de l’avenir de Zelda, maintenant qu’elle fait aussi partie intégrante du cercle des Barjaulet ? Et qu’en sera-t-il de Joseph et de Maxim ? La suite des événements ne sera-t-elle pas encore que frustration pour le plus jeune des Barjaulet ?», questionne l’auteur pour mettre lui-même la table autour de «La Destinée».

Chose certaine, au dire de Claude Lemay, à son grand bonheur, les deux premiers tomes ont été si bien reçus tant au Québec qu’au sein de l’Europe francophone, qu’il ne pouvait se permettre de trop tarder à conclure cette ténébreuse trilogie.

Rappelons qu’il s’agit ici de sa cinquième publication, puisqu’auparavant il y a eu «La force du passé» et «Désespoir en terre d’accueil/Appel au 911», deux romans publiés à compte d’auteur.

Et c’est sans compter tous les bouquins qu’il a commis depuis sa prime jeunesse, car il est le premier à dire qu’il écrit depuis toujours.

D’ailleurs, M. Lemay pense que certains de ses romans qui dorment sur les tablettes pourraient un jour être publiés, mais ce n’est pas une priorité pour lui en ce moment.

Un prochain livre

À cet égard, l’auteur confie du même souffle qu’il est déjà à terminer un nouveau roman qui, à moins d’un revirement, fera l’objet de sa prochaine publication.

Il y relatera la vie dite sans histoire d’une jeune fille qui tisse son vécu et qui se définit au jour le jour.

La particularité de ce livre est que l’on se retrouve dans l’œil de son meilleur ami.

«Par contre, sans vous en dévoiler le titre définitif, j’aurais aussi pu l’intituler «psychose d’un ami». Je pense que l’on se retrouvera tous à divers degrés dans la peau de cet ami qui vit en parallèle ses craintes et ses angoisses. C’est de cette perspective que l’ai abordé la narration de cet écrit. Le tout n’est pas terminé, mais je suis en train de peaufiner le tout. Il s’agira de voir ensuite de voir si cet écrit saura susciter l’intérêt d’un éventuel éditeur», de raconter un Claude Lemay qui est bien loin de Saint-Rédempteur et des Barjaulet avec cette histoire.

Et comme si cela n’était pas suffisant avec ce prolifique écrivain, M. Lemay rajoute qu’il est à jeter les bases d’un autre projet où, dit-il, il explorera de nouvelles avenues.

«Mais il est encore trop tôt pour en parler. Alors, gardons le suspense», suggère l’écrivain en espérant que «La Destinée» connaîtra un aussi bel accueil que les deux premiers tomes.

En attendant M. Lemay invite les intéressés à visiter sa page d’auteur sur le site de sa maison d’édition à l’adresse suivante: http://manuscritdepot.com/a.claude-lemay.5htm#exemplaire où, s’ils le souhaitent, ils pourront d’ailleurs passer la commande.

Il est également possible de passer sur sa page Facebook: http://www.facebook.com/Kleaude.

Bien sûr, ceux et celles qui aiment la senteur des livres peuvent se rendre chez Buropro à Drummondville où les trois tomes de La Barjot sont disponibles dans la section des auteurs de chez nous.

L’auteur bonconseillois aura également la chance de présenter sa trilogie lors de quelques manifestations culturelles dont, les 7 et 8 juillet, à Sainte-Croix-de-Lotbinière, lors du Week-end de la plume.