Marie-Josée Lord s'associe à Opus, jeunes virtuoses


Publié le 12 avril 2017

France Caya, directrice artistique d'Opus, jeunes virtuoses, Marie-Josée Lord, porte-parole, Cathy Bernier, conseillère municipale et présidente de la commission des arts et de la culture de Drummondville, et Véronique Tremblay, directrice du service des arts, de la culture et de la bibliothèque.

©TC Media - Cynthia Giguère-Martel

MUSIQUE. Nul autre que la chanteuse lyrique Marie-Josée Lord agira à titre de porte-parole de la 8e édition d'Opus, jeunes virtuoses qui se tiendra le 1er octobre à la Maison des arts Desjardins Drummondville.

«Le premier mot qui m'est venu en tête lorsque j'ai su que Marie-Josée Lord avait accepté ce titre est "wow!" (…) Je trouve que nos jeunes virtuoses seront plus que chanceux de pouvoir vous côtoyer», expose la présidente de la commission des arts et de la culture de la Ville de Drummondville et conseillère municipale, Cathy Bernier.

«Dans la carrière professionnelle, on est beaucoup sollicité pour différentes causes ou bien divers événements. Quand on m'a demandé pour Opus, jeunes virtuoses, je n'ai pas hésité parce que dès qu'il y a un lien avec la musique et la jeunesse, ça me rejoint, car je m'y reconnais», témoigne Mme Lord.

Mme Bernier a souligné qu'Opus, jeunes virtuoses est l'un des événements musicaux de haut calibre à Drummondville. Il permet d'augmenter les occasions de concert pour les artistes en musique classique de moins de 25 ans.

«C'est impossible pour les spectateurs de rester indifférents devant la qualité des prestations offertes par des artistes qui font rayonner tour à tour leur art et la ville», affirme-t-elle.

Depuis sa création, Opus, jeunes virtuoses, a permis à environ 2000 spectateurs d’assister gratuitement à des prestations de haut niveau.

Pour Marie-Josée Lord, il est primordial de soutenir l’émergence culturelle et de donner la chance à la relève artistique du milieu classique.

«Cette opportunité offerte par la Ville de Drummondville est un exemple positif et un gage de succès pour ces artistes en début de carrière.»

Elle explique que cette tribune permettant aux musiciens de s'exprimer devant un public via leur instrument constitue un gros défi, mais un défi, une fois relevé, qui sera extrêmement bénéfique pour le futur.

««Il y a une différence entre pratiquer dans son salon ou dans sa chambre et performer devant un  public. Ça ne demande pas la même énergie ni la même préparation. En donnant à ces jeunes cette possibilité, cela leur permet d'éveiller un sens de l'excellence et de la perfection. Ainsi, ils pourront se dépasser, non seulement au niveau de leur instrument, mais aussi en tant qu'individu, en tant qu'être humain et en tant qu'artiste», fait-elle valoir.

Inscription

Les jeunes intéressés trouveront toute l’information et la fiche d’inscription au www.drummondville.ca. Le dossier de candidature doit être déposé au plus tard le 26 mai. Les candidats retenus à la première étape de sélection seront convoqués pour une audition.

Soulignons en terminant que le concert débutera à 13 h le 1er octobre.