Sections

Un frigo pour soulager la faim


Publié le 13 juillet 2017

Marika Maillette, cuisinière, Caroline Dion et Isabelle Gélinas, copropriétaires, Julie Méthot, cuisinière, et Jean-Élie Mariotti, cuisinier.

©TC Media - Cynthia Giguère-Martel

ALIMENTATION. Un réfrigérateur bien particulier prend maintenant place au 258 Brock, devant le commerce Cuisines Bleu Citron.

Ce frigo libre-service communautaire de couleur bleu foncé permet à l'entreprise de réduire le gaspillage alimentaire en y mettant ses surplus et, du même coup, soulager la faim des personnes dans le besoin.

«Ça nous faisait mal au cœur de jeter des plats qui sont encore bons, mais qui ne peuvent plus se retrouver sur les tablettes en raison des normes alimentaires. On allait régulièrement à la Tablée populaire ou au Comptoir alimentaire, mais parfois, nos heures d'ouverture ne concordaient pas, donc on se devait de jeter les aliments», expose Isabelle Gélinas, copropriétaire de Cuisines Bleu Citron.

Ainsi, chaque jour, le réfrigérateur sera rempli de différents aliments et plats préparés provenant de ce commerce de même que du Baboune bar tapas et du Café Morgane. Chacun des produits sera bien identifié et la date de péremption sera inscrite.

«Nous invitons aussi les citoyens à venir y déposer des fruits et légumes de leur jardin. Nous n'accepterons aucun plat cuisiné, même si ça part d'une bonne intention. Il s'agit là d'une question de salubrité et de contrôle de qualité des aliments», laisse entendre Mme Gélinas.

Celle-ci estime à une cinquantaine de dollars par semaine la perte que générait le gaspillage.

«Ça peut paraître banal, mais lorsqu'on fait le cumulatif, c'est énorme. Et la beauté de la chose, c'est que nous allons venir en aide à des gens dans le besoin.»

Le mouvement du frigo communautaire est présent un peu partout dans la Belle province, entre autres à Québec, Sherbrooke et Montréal.

Le frigo en service depuis le 12 juillet est un don d'un citoyen.
TC Media - Cynthia Giguère-Martel

Soulignons qu'il s'agit d'un projet-pilote en collaboration avec la Ville de Drummondville qui s'échelonnera jusqu'en octobre prochain. Les froids intenses de l'hiver ne permettant pas d'assurer la survie de l'appareil ménager, il sera remisé jusqu'en avril.