Marc Pellerin, un athlète différent


Publié le 5 mars 2017

Marc Pellerin pose fièrement avec plusieurs médailles et trophées récoltés au fil des ans.

©TC Media Ghyslain Bergeron

PORTRAIT. En marge de la 20e édition du Tournoi provincial de hockey balle de Drummondville (TPHB), L'Express a rencontré Marc Pellerin, un joueur d'avant de catégorie C des Gaulois de Drummondville. Il fait partie d'une équipe qui regroupe des joueurs ayant une déficience intellectuelle.

Il a marqué un but en tirs de barrage, personne ne s'y attendait. Maryse Nadeau

Marc est âgé de 28 ans. Sans diagnostic précis, il accuse un retard cognitif et ses apprentissages sont plus longs. De plus, la motricité fine est un obstacle de tous les jours. Et pourtant, l'athlète est déjà couvert de plusieurs trophées et médailles dans différentes disciplines sportives.

Son aventure commence en 2001 alors qu'il participe aux Olympiques spéciaux en natation et en 2003 en patinage de vitesse et de nouveau en natation. En 2004, il a enfilé son maillot, ses souliers et enfourché son vélo afin de participer à un triathlon à la carte.

Et ça ne s'arrête pas là. Deux fois par année, il participe à un tournoi de quilles avec d'autres personnes atteintes d'une déficience intellectuelle. Ses nombreux trophées décorent à merveille les meubles de sa chambre qui, bien sûr, est peinte aux couleurs des Canadiens de Montréal.

Marc, accompagné et soutenu par ses parents Gilles et Maryse, collectionne les articles de hockey.
TC Media Ghyslain Bergeron

Sa passion, le hockey

Par l'entremise de l'offre d'activités du CRDI (Centre de réadaptation en déficience intellectuelle), Marc a découvert le hockey balle.

«Il s'entraîne une fois par semaine, le dimanche, avec son équipe des Gaulois. Les premières années, j'étais entraîneur et ça lui a permis de gagner en confiance», a raconté son père Gilles.

«J'aime ça faire la séance d'échauffement et pratiquer les tirs de barrage. Je peux voir mes amis et j'ai toujours hâte d'y aller», a raconté Marc, un large sourire aux lèvres.

Tous les ans, il participe au Tournoi provincial de hockey balle pour les gens ayant une déficience intellectuelle. Au début du mois de mars, il retrouve les joueurs de partout au Québec au Cégep de Drummondville.

«C'est tellement une belle opportunité pour eux de se rencontrer. Marc commence à nous parler du tournoi tout de suite après la période des fêtes! En 2011, il a marqué un but en tirs de barrage, personne ne s'y attendait. L'équipe l'a soulevé à bout de bras et la photo qui a été prise est devenue l'image officielle du tournoi», a expliqué sa mère Maryse.

Les Gaulois ont mis la main sur la médaille d'or à une reprise lors du TPHB.

Marc s'intéresse aussi au hockey sur glace. Il assiste régulièrement aux matchs des Voltigeurs de Drummondville et il a même reçu la mention «Fan extrême BMO» il y a quelques années. Il adore les pirouettes de Tirobut et Doris, les mascottes de l'équipe.

Pour ses 25 ans, Marc Pellerin a reçu tout un cadeau.

«Nous sommes allés à un match des Canadiens (de Montréal), on a visité le Centre Bell et rencontré Réjean Houle. C'est un souvenir incroyable pour lui, et pour nous», a raconté Gilles Pellerin.

Le passionné de hockey collectionne divers articles de son sport préféré et est un habile joueur au «Playstation». Son idole chez les Voltigeurs est Marc-Olivier Vachon, le capitaine qui a soulevé la Coupe du Président en 2009. Chez les pros, Sidney Crosby vient en tête de lice.

Marc s'implique aussi socialement en travaillant quatre jours par semaine, ce qui lui permet de briser l'isolement et de s'affirmer par la réalisation d'un travail gratifiant.

Le TPHB se déroulera les 11 et 12 mars sur les deux plateaux sportifs du Cégep de Drummondville et l'entrée est gratuite.

Marc Pellerin est un fier partisan des Voltigeurs de Drummondville.

©TC Media Ghyslain Bergeron