Passion : réaliser des enquêtes paranormales


Publié le 21 février 2017

En juin 2016, le cimetière Maplewood de Saint-Félix-de-Kingsey a été visité par les amateurs d'activités paranormales.

©Gracieuseté

PARANORMAL. Peu de gens le savent, mais le Québec cache plusieurs sites reconnus et visités par les amateurs d'activités paranormales. Frédéric Reeves, un résident de Saint-Augustin, se déplace régulièrement au Centre-du-Québec, en compagnie de passionnés, à l'asile de Sainte-Clotilde-de-Horton afin d'y mener des enquêtes.

Équipés de caméras thermiques et infrarouges, d'enregistreurs numériques, d'appareils photo et d'un geobox, un appareil qui permet de communiquer avec les esprits, les passionnés des enquêtes paranormales se réunissent plusieurs fois par année dans les lieux mythiques du Québec.

C'est la curiosité qui a mené Frédéric Reeves vers les enquêtes paranormales. Depuis cinq ans, il roule sur les routes du Québec et de l'Ontario à la recherche de contacts avec des entités qui errent «de l'autre côté».

«J'écoutais ce genre d'émission à la télé. J'ai découvert l'asile et je suis allé une centaine de fois la première année. Maintenant, nous sommes une petite équipe de cinq investigateurs âgés de 30 à 55 ans», a commenté M. Reeves.

Au fil des ans, ils ont visité le Fort Henry à Kingston, la prison de Cornwall, le vieux palais de justice de l'Assomption et, près de nous, le cimetière Maplewood de Saint-Félix-de-Kingsey.

«On respecte toujours les lieux qu'on visite, on trouve ça important. On ne brusque jamais les esprits, on discute avec eux quand on a des contacts», a ajouté M. Reeves.

La visite de la prison de Cornwall.
Gracieuseté

Il arrive parfois que les entités restent muettes de longues minutes avant de se manifester, mais quand un contact s'établit, ça peut parfois faire peur.

«Au cimetière Maplewood, je me suis senti attaqué quand j'ai quitté les lieux. J'étais comme perdu et confus. Une autre fois, au palais de justice de l'Assomption, une amie a été griffée deux fois dans le dos…», a-t-il ajouté.

Le 21 mai, l'équipe organise la première sortie annuelle à l'asile de Sainte-Clotilde-de-Horton et invite une dizaine de personnes à participer aux séances paranormales. En après-midi, les visiteurs découvriront les chalets peu connus situés derrière l'asile alors qu'en soirée, ce sera la visite et l'investigation des étages du bâtiment principal. En juin, le cimetière Maplewood qui sera envahi par les fanatiques des enquêtes paranormales.

Lien vidéo: https://www.facebook.com/fredparanormal/posts/337186493327706?notif_t=comment_mention&notif_id=1487707583838024

Pour s'inscrire aux séances, il faut contacter le groupe Phantom Paranormal & Investigation sur Facebook où plusieurs vidéos des séances sont disponibles.