Alicia Côté ira aux Jeux du Commonwealth

Alicia Côté ira aux Jeux du Commonwealth

Alicia Côté

Crédit photo : gracieuseté

TENNIS DE TABLE. Après avoir vécu la frénésie des Jeux panaméricains à Toronto en 2015, Alicia Côté se prépare à participer à une autre prestigieuse compétition internationale.  

Du 4 au 15 avril, la jeune Drummondvilloise sera en action dans le cadre des 21es Jeux du Commonwealth, à Gold Coast, en Australie. Des milliers d’athlètes provenant de 70 nations s’affronteront dans les 18 disciplines à l’affiche.

Alicia Côté a percé l’équipe nationale en raison de son titre de championne canadienne senior remporté l’été dernier, à Markham, en Ontario, ainsi que de son classement mondial. Elle est actuellement répertoriée en deuxième position sur la scène canadienne.

«J’ai vraiment hâte de vivre ça. Ce sera une belle expérience. J’ai toujours voulu visiter l’Australie», a commenté la jeune globe-trotteuse, qui a récemment célébré son 18e anniversaire de naissance.

En double féminin, Alicia Côté et sa partenaire Mo Zhang, de la Colombie-Britannique, visent rien de moins que la conquête d’une médaille. Les deux joueuses ont d’ailleurs décroché l’or lors du dernier championnat panaméricain senior disputé en Colombie.

En équipe, le Canada aspire également au podium même si la compétition s’annonce féroce face aux nations favorites telles que Singapour, le Royaume-Uni et l’Inde. Côté sera jumelée à l’Ontarienne Justina Yeung lors de ces rencontres, elle qui avait aidé le Canada à mettre la main sur le bronze au tournoi par équipe des Jeux panaméricains en 2015.

Maintenant que sa carrière chez les juniors est chose du passé, Alicia Côté évoluera désormais chez les 21 ans et moins lors des prochaines compétitions seniors. La talentueuse pongiste est toujours identifiée parmi les meilleurs espoirs de sa discipline en vue des Jeux olympiques de 2020, à Tokyo.

«Comme tout athlète, je rêve aux Jeux olympiques. Je sais que ce sera difficile d’y arriver, alors c’est pourquoi j’y mets les efforts nécessaires. J’essaie de ne pas me mettre trop de pression non plus», a confié celle qui se décrit comme un joueuse agressive et une travailleuse acharnée.

«En situation de match, j’essaie toujours d’attaquer avant l’autre. À l’entraînement, je suis très travaillante et persévérante. Même quand le choses tournent mal, je n’abandonne jamais.»

Après avoir passé le temps des Fêtes au Québec, Alicia Côté sera bientôt de retour en Autriche pour continuer à s’entraîner au sein du club de Linz.

«C’est ma deuxième année là-bas. Je suis plus habituée à ce style de vie, même si parfois, ce n’est pas facile d’être loin de ma famille et de Drummondville. Il y a une belle ambiance qui règne dans le club», a raconté celle dont l’équipement est désormais commandité par l’entreprise de réputation mondiale Butterfly.