Marijuana : le NPD demeure prudent

 Par Gilles Roux, stagiaire en journalisme

Publié le 19 avril 2017

POLITIQUE. Le Nouveau Parti démocratique (NPD) soulève plusieurs questions au sujet du projet de loi pour la légalisation de la marijuana du gouvernement Trudeau.

«Est-ce que les provinces vont être prises avec plus de problèmes de santé lorsque la marijuana sera légale», se demande Alexandre Boulerice.
Photo Deposit

«On est plutôt favorable, mais on souhaite bien étudier le projet de loi, parce qu’il y aura plusieurs impacts sur la société en général», a commenté le député de Rosemont–La Petite-Patrie, Alexandre Boulerice. Ce dernier était de passage à Drummondville mardi. Le député de Drummond, François Choquette, a préféré lui laisser la parole dans ce dossier.

 «Qui s’occupera de la production? Quels magasins vendront ce produit? Tout ça n’est pas déterminé encore», a soulevé Alexandre Boulerice, en précisant que le NPD reçoit plusieurs questions de la population sur l’éventuel fonctionnement du système de vente.

Selon lui, ce n’est pas logique de légaliser un produit pour lequel des individus ont des casiers judiciaires. «Certaines personnes pensent peut-être que la marijuana est déjà légale, ce n’est pas totalement clair dans le projet de loi, a ajouté le député néo-démocrate. C’est dommage pour les milliers de personnes qui se sont fait prendre, puisqu’on ne sait pas si elles pourront en acheter.»

Avec la hausse de consommation à prévoir, le parti souhaite faire l’étude des coûts à la santé publique. «Est-ce que les provinces vont être prises avec plus de problèmes de santé? Si oui, combien ça va coûter aux provinces?», a questionné le lieutenant du Québec au NPD.

Selon le NPD, les taxes de la vente de marijuana devraient être réinvesties pour sensibiliser la population. «L’argent qui découle de cette industrie devrait servir à des fonds dédiés au financement de campagnes de sensibilisation pour les jeunes ainsi qu’à soutenir des programmes de désintoxication», a commenté Alexandre Boulerice.

Bien que la légalisation de la marijuana était une promesse électorale des Libéraux, le NPD ne croit pas que ce dossier soit prioritaire. «Pendant la campagne électorale de 2015, ils avaient également promis de s’attaquer aux paradis fiscaux et ils n’ont toujours rien fait dans ce dossier, ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. Je crois, en tant que société, qu’il serait bien plus important de récupérer les milliards de dollars perdus dans les paradis fiscaux», a-t-il conclu.