Sections

Les TrOnches changent de mains


Publié le 13 juillet 2017

Les TrOnches de Stéphanie Guilbault sont maintenant entre les mains de la compagnie Souris Verte de Montréal.

©Photo tirée de Facebook

ÉCONOMIE. La Drummondvilloise Stéphanie Guilbault, fondatrice des populaires toutous Les TrOnches, a décidé de passer le flambeau. Via sa page Facebook, elle a dit avoir pris la difficile décision de délaisser l'entreprise afin de pouvoir vivre autre chose.

«J'ai choisi des gens extraordinaires pour continuer. Des gens qui ont à cœur les mêmes valeurs que moi et qui feront grandir Les TrOnches encore longtemps et de la bonne façon. Soyez certains que l'âme de la compagnie va rester la même», a publié Mme Guilbault en date du 7 juillet sur le compte Facebook de l'entreprise.

Les acquéreurs, Jean-Pierre Boucher et Micheline Gaboriault, opèrent déjà depuis 2004 l'entreprise Souris Verte à Montréal. L'entreprise québécoise offre des produits de soins en phytothérapie et d'hygiène élaborés à partir de plantes biologiques pour soigner les bébés, les enfants et les mamans au naturel. «On connaissait Les TrOnches pour avoir rencontré Mme Guilbault dans des salons commerciaux. On a aussi travaillé ensemble sur la tronche la Souris Verte, la mascotte de notre entreprise. Quand on a vu l'opportunité, on a sauté sur l'occasion», a expliqué M. Boucher en lors d'une entrevue téléphonique.

Les nouveaux propriétaires comptent bien conserver la même philosophie que Les TrOnches avaient établie et, dans le futur, faire évoluer le produit. «Les points de vente vont continuer de distribuer les peluches et on compte bien ajouter d'autres endroits. On se tourne tranquillement vers l'Ontario et le reste du Canada», a complété M. Boucher.

Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé.