Bilan 2016 de la SDED : investissements et création d'emplois


Publié le 18 mai 2017

Le président de la SDED et maire Alexandre Cusson ainsi que Martin Dupont, directeur général de l'organisme, ont présenté à la presse le bilan 2016.

©Photo TC Media - Jean-Pierre Boisvert

Deux statistiques font foi de tout selon ce qu'indique la Société de développement économique de Drummondville (SDED) dans son bilan de 2016  présenté lors de son assemblée générale ce soir au Centrexpo.

D'abord, les investissements. Ils ont été à hauteur de plus de 214 millions de dollars. Ils n'atteignent pas les 250 M$ de l'année exceptionnelle de 2015, mais ils rejoignent la moyenne des cinq dernières années. «Les entreprises ont investi majoritairement dans la formation, la recherche et le développement ainsi qu'au niveau de la machinerie et de l'outillage. Investir dans les équipements crée un ascendant favorable sur la création d'emploi», a commenté Martin Dupont, directeur général de la SDED, au cours d'une conférence de presse conjointe ce matin avec Alexandre Cusson, maire de Drummondville et président de l'organisme.

Ensuite, les emplois. Il s'en est créé 1149 en 2016 dans la MRC de Drummond. C'est un sommet inégalité, dit le rapport, pour une augmentation de 38 % comparativement à l'année 2015. Ce qui porte le total à 16 728 emplois au sein des 624 entreprises en activité sur le territoire.

Questionné sur les études économiques de Desjardins (voir autre texte) qui prévoient une accélération moins rapide de la croissance dans l'année à venir au Centre-du-Québec, Martin Dupont s'est appuyé sur la crédibilité des chiffres affichés dans le bilan. «Chaque année, l'équipe de la SDED effectue une mise à jour économique auprès de toutes les entreprises industrielles de la MRC de Drummond et nous avons un taux de réponse de 100 %. Ça c'est la réalité. Ce ne sont pas des prévisions. Nous dressons un portrait détaillé et pouvons analyser les tendances de l'économie locale et régionale». Ce à quoi a précisé Alexandre Cusson : «Les études de Desjardins portent sur l'ensemble du Centre-du-Québec, S'ils s'étaient basés sur l'économie de Drummondville, ils n'auraient pas écrit la même chose».

Le rapport met en relief plusieurs réussites au cours de l'année 2016 et l'une de celles-là concerne le Centrexpo, le bijou immobilier de la SDED. «Le tourisme d’affaires constitue un apport de choix au développement de l’économie et l’essor qu’il prend chaque année n’est pas étranger à la popularité du Centrexpo Cogeco qui, en 2016, vivait une 2e année d’opération. Au cours de cette même année, 417 jours/événements furent enregistrés, constituant une augmentation de l’ordre de 54 % sur l’année 2015. Les grands événements nécessitant une superficie de 10 000 à 60 000 pi2 ont constitué plus de 42 % de tous les événements qui s'y sont déroulés», a souligné M. Dupont.  

«Comme on le voit, nos entrepreneurs font preuve de vision et se donnent les moyens de faire face à la compétition afin de poursuivre leur essor. À ce chapitre, notre bilan économique démontre que notre diversification économique assure notre expansion. Si dans certaines régions du Québec, le secteur manufacturier est en déclin, nous pouvons nous réjouir du dynamisme de nos entrepreneurs qui place avantageusement notre région sur l’échiquier économique provincial», a déclaré le maire et président de la SDED. «Je rencontre beaucoup de maires au sein de l'UMQ et on me parle souvent des succès de la SDED et certains me disent que Drummondville est un modèle», a-t-il ajouté.

Pour l'année 2017, six orientations ont été fixées: recrutement de la main-d’œuvre, tourisme & grands événements, aéroport de Drummondville, développement Europe, Développement des parcs industriels et développement durable.