Des PME investissent près de 8 M$

Cynthia Giguere-Martel cynthia.giguere-martel @tc.tc Publié le 10 décembre 2015
L'annonce des cinq projets s'est faite jeudi avant-midi chez Lemire Précision, une des entreprises ayant réalisé des projets. 
Photo TC Media - Cynthia Giguère-Martel

INVESTISSEMENTS. Le dynamisme des entrepreneurs de la MRC de Drummond ne s'essouffle pas. Cinq projets totalisant des investissements de 7 595 636 $ et créant 40 emplois ont fait l'objet d'une annonce, jeudi, par le ministre québécois délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional, Jean-Denis Girard.

Les projets ont été réalisés dans les entreprises drummondvilloises suivantes : Hy-Industrie, Lemire Précision, Métalus et Microbrasserie Le BockAle. Groupe environnemental Ecoloxia de Saint-Cyrille-de-Wendover fait également partie de la liste.

Afin d’appuyer la mise en œuvre de ces projets, le ministre Girard a également annoncé l’attribution, par l’entremise du Fonds de diversification économique du Centre du Québec et de la Mauricie, d’aides financières totalisant 1 519 900 $ sous la forme de prêts remboursables sans intérêt.

«L’annonce d’aujourd’hui témoigne du grand dynamisme des entrepreneurs de la région et confirme que les efforts de notre gouvernement en matière de diversification économique portent fruit. (…) Drummondville a clairement compris ce qu'est la diversification économique et à l'heure de la mondialisation, on se doit de se diversifier», a-t-il affirmé, rappelant que c'est la première fois au Québec qu'un poste de ministre délégué aux PME est créé.

«La diversification économique est l'un des principaux succès de Drummondville et la ville est devenue un incontournable en la matière», a souligné le maire de, Alexandre Cusson, devant une cinquantaine de personnes réunies chez Lemire Précision, où se tenait la conférence de presse.

Groupe environnemental Ecoloxia

L'entreprise de Saint-Cyrille qui se consacre à l’importation, à la fabrication, à l’assemblage et à la vente de produits innovateurs pour la gestion des matières résiduelles a investi 266 500 $ pour l'acquisition de moules destinés à la fabrication locale des composants rotomoulés d’un nouveau conteneur semi-enfoui. Cela permettra d’accroître la polyvalence du conteneur en offrant aux clients la possibilité de moduler sa capacité. Groupe environnemental Ecoloxia a reçu une contribution de 56 500 $. Deux emplois ont été créés.

Hy-Industrie

L’entreprise a procédé à l’acquisition du bâtiment dont elle louait depuis plusieurs mois.

«Nous avons choisi d'acheter ce bâtiment situé sur la rue Rocheleau, car elle nous permettra d'agrandir éventuellement. Actuellement nous disposons de 10 000 pieds carrés et nous pourrons doubler», précise Éric Pelletier, directeur d'usine.

Hy-Industrie a également fait l'achat d’équipements pour la fabrication. Les projets se traduisent par des investissements de 2 740 540 $. L'équipe s'est aussi enrichie de neuf nouvelles personnes. Cette société qui se spécialise dans la fabrication et l’assemblage de produits hygiéniques servant à amasser les liquides biologiques a reçu 140 000 $ provenant du Fonds de diversification. Précisons que les produits sont conçus pour limiter la propagation des bactéries et réduire ainsi les risques d’infection, entre autres dans le milieu hospitalier.

Lemire Précision

Le projet de l’entreprise se chiffrant à 2 415 000 $ consiste en un agrandissement de ses installations de 11 000 pieds carrés incluant un mur solaire de même qu’en l’achat de tours à contrôle numérique et d’une cellule d’inspection robotisée. L’initiative lui permettra de consolider ses activités et de poursuivre sa croissance qui est de l'ordre de 20 %, au dire de Manuel Lemaire, directeur des ventes. Quatorze emplois ont été créés et d'autres sont à prévoir. L'aide gouvernementale représente 400 000$. Soulignons que Lemire Précision située sur la rue Power se spécialise dans l’usinage automatique de petites pièces métalliques pour les secteurs industriels, notamment ceux de l’automobile et des produits récréatifs ainsi que l’industrie du plastique.

Métalus

Cette entreprise de la rue Rocheleau a récemment fait l’acquisition d’un laser à fibre nouvelle génération et d’autres équipements nécessaires à l’augmentation de sa productivité. Les investissements permettront d’améliorer le procédé de découpe et de réaliser des gains de productivité grâce à des opérations plus rapides.

«Nous avons également agrandi de l'intérieur, comme on dit. Nous avons fait l'ajout de bureaux au deuxième étage qui n'était pas encore exploité», indique Sylvain Audet, président, ajoutant que Métalus connaît annuellement une croissance entre 8 % et 10 %.

Le montant de l'investissement représente 1 683 275 $ et 325 000 $ ont été prêtés par le gouvernement. Cinq personnes ont été embauchées et au moins deux autres se joindront prochainement à l'équipe.

Métalus se spécialise dans la sous-traitance industrielle pour la transformation de feuilles de métal et la production d’assemblages mécanosoudés.

Microbrasserie Le BockAle

Son projet comprend, entre autres, l’achat d’équipements et de matériel de brassage et de fermentation, ainsi que l’aménagement d’un local pour la production, le tout, pour un total de 490 321 $. Quant à la contribution gouvernementale, elle est de l'ordre de 89 000 $. Dix emplois ont été créés.

Microbrasserie Le BockAle, ouverte depuis le mois d'août dernier, conçoit, brasse et vend de la bière artisanale pour l’industrie de l’hébergement et des services de restauration ainsi que le secteur du commerce de détail. Outre ses bières habituelles, qu’elle offre à l’année, l’entreprise commercialise aussi des bières saisonnières, vendues également en fût ou en bouteille. Le BockAle produit 140 000 litres annuellement ou l’équivalent de 50 barils par semaine.

«Les affaires vont très bien. Nous avons beaucoup plus de ventes anticipées. Nous sommes passés récemment de 65 points de vente à 115 à travers le Québec», précise Michaël Jean, propriétaire.

Des PME investissent près de 8 M$

Cynthia Giguere-Martel cynthia.giguere-martel @tc.tc Publié le 10 décembre 2015
L'annonce des cinq projets s'est faite jeudi avant-midi chez Lemire Précision, une des entreprises ayant réalisé des projets. 
Photo TC Media - Cynthia Giguère-Martel

INVESTISSEMENTS. Le dynamisme des entrepreneurs de la MRC de Drummond ne s'essouffle pas. Cinq projets totalisant des investissements de 7 595 636 $ et créant 40 emplois ont fait l'objet d'une annonce, jeudi, par le ministre québécois délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional, Jean-Denis Girard.

Les projets ont été réalisés dans les entreprises drummondvilloises suivantes : Hy-Industrie, Lemire Précision, Métalus et Microbrasserie Le BockAle. Groupe environnemental Ecoloxia de Saint-Cyrille-de-Wendover fait également partie de la liste.

Afin d’appuyer la mise en œuvre de ces projets, le ministre Girard a également annoncé l’attribution, par l’entremise du Fonds de diversification économique du Centre du Québec et de la Mauricie, d’aides financières totalisant 1 519 900 $ sous la forme de prêts remboursables sans intérêt.

«L’annonce d’aujourd’hui témoigne du grand dynamisme des entrepreneurs de la région et confirme que les efforts de notre gouvernement en matière de diversification économique portent fruit. (…) Drummondville a clairement compris ce qu'est la diversification économique et à l'heure de la mondialisation, on se doit de se diversifier», a-t-il affirmé, rappelant que c'est la première fois au Québec qu'un poste de ministre délégué aux PME est créé.

«La diversification économique est l'un des principaux succès de Drummondville et la ville est devenue un incontournable en la matière», a souligné le maire de, Alexandre Cusson, devant une cinquantaine de personnes réunies chez Lemire Précision, où se tenait la conférence de presse.

Groupe environnemental Ecoloxia

L'entreprise de Saint-Cyrille qui se consacre à l’importation, à la fabrication, à l’assemblage et à la vente de produits innovateurs pour la gestion des matières résiduelles a investi 266 500 $ pour l'acquisition de moules destinés à la fabrication locale des composants rotomoulés d’un nouveau conteneur semi-enfoui. Cela permettra d’accroître la polyvalence du conteneur en offrant aux clients la possibilité de moduler sa capacité. Groupe environnemental Ecoloxia a reçu une contribution de 56 500 $. Deux emplois ont été créés.

Hy-Industrie

L’entreprise a procédé à l’acquisition du bâtiment dont elle louait depuis plusieurs mois.

«Nous avons choisi d'acheter ce bâtiment situé sur la rue Rocheleau, car elle nous permettra d'agrandir éventuellement. Actuellement nous disposons de 10 000 pieds carrés et nous pourrons doubler», précise Éric Pelletier, directeur d'usine.

Hy-Industrie a également fait l'achat d’équipements pour la fabrication. Les projets se traduisent par des investissements de 2 740 540 $. L'équipe s'est aussi enrichie de neuf nouvelles personnes. Cette société qui se spécialise dans la fabrication et l’assemblage de produits hygiéniques servant à amasser les liquides biologiques a reçu 140 000 $ provenant du Fonds de diversification. Précisons que les produits sont conçus pour limiter la propagation des bactéries et réduire ainsi les risques d’infection, entre autres dans le milieu hospitalier.

Lemire Précision

Le projet de l’entreprise se chiffrant à 2 415 000 $ consiste en un agrandissement de ses installations de 11 000 pieds carrés incluant un mur solaire de même qu’en l’achat de tours à contrôle numérique et d’une cellule d’inspection robotisée. L’initiative lui permettra de consolider ses activités et de poursuivre sa croissance qui est de l'ordre de 20 %, au dire de Manuel Lemaire, directeur des ventes. Quatorze emplois ont été créés et d'autres sont à prévoir. L'aide gouvernementale représente 400 000$. Soulignons que Lemire Précision située sur la rue Power se spécialise dans l’usinage automatique de petites pièces métalliques pour les secteurs industriels, notamment ceux de l’automobile et des produits récréatifs ainsi que l’industrie du plastique.

Métalus

Cette entreprise de la rue Rocheleau a récemment fait l’acquisition d’un laser à fibre nouvelle génération et d’autres équipements nécessaires à l’augmentation de sa productivité. Les investissements permettront d’améliorer le procédé de découpe et de réaliser des gains de productivité grâce à des opérations plus rapides.

«Nous avons également agrandi de l'intérieur, comme on dit. Nous avons fait l'ajout de bureaux au deuxième étage qui n'était pas encore exploité», indique Sylvain Audet, président, ajoutant que Métalus connaît annuellement une croissance entre 8 % et 10 %.

Le montant de l'investissement représente 1 683 275 $ et 325 000 $ ont été prêtés par le gouvernement. Cinq personnes ont été embauchées et au moins deux autres se joindront prochainement à l'équipe.

Métalus se spécialise dans la sous-traitance industrielle pour la transformation de feuilles de métal et la production d’assemblages mécanosoudés.

Microbrasserie Le BockAle

Son projet comprend, entre autres, l’achat d’équipements et de matériel de brassage et de fermentation, ainsi que l’aménagement d’un local pour la production, le tout, pour un total de 490 321 $. Quant à la contribution gouvernementale, elle est de l'ordre de 89 000 $. Dix emplois ont été créés.

Microbrasserie Le BockAle, ouverte depuis le mois d'août dernier, conçoit, brasse et vend de la bière artisanale pour l’industrie de l’hébergement et des services de restauration ainsi que le secteur du commerce de détail. Outre ses bières habituelles, qu’elle offre à l’année, l’entreprise commercialise aussi des bières saisonnières, vendues également en fût ou en bouteille. Le BockAle produit 140 000 litres annuellement ou l’équivalent de 50 barils par semaine.

«Les affaires vont très bien. Nous avons beaucoup plus de ventes anticipées. Nous sommes passés récemment de 65 points de vente à 115 à travers le Québec», précise Michaël Jean, propriétaire.

0 Comment(s)

Sign in or Create a profile to write a comment