Sections

Les ambulanciers en grève


Publié le 8 août 2017

©TC Media Ghyslain Bergeron

SANTÉ. Les ambulanciers de Drummondville associés à la Fédération des employés de préhospitalier du Québec (FPHQ) sont en grève depuis le 3 août dernier. 

C'est une décision du Tribunal administratif du travail, rendue le 1er août dernier, qui a donné le feu vert aux ambulanciers. Cependant, les services essentiels à la population seront maintenus. «Les gens ne s'en rendront pas compte. Nos moyens de pression se situent surtout au niveau administratif. Par exemple, nous n'utilisons plus les tablettes électroniques pour remplir nos rapports : au lieu de ça, on les remplit de façon manuscrite», résume le vice-président régional du Centre-du-Québec  pour la Fédération des employés du préhospitalier du Québec, Dominique Vanesse. Rappelons que la Fraternité des paramédics de Drummondville fait partie de cette association.

Si plusieurs actions seront menées à l'échelle nationale, certaines seront concentrées localement. C'est le cas du transport interhospitalier des escortes médicales : entre le 9 mars et le 30 avril, le CIUSSS-MCQ a dû défrayer 5744 $, a appris L'Express en vertu de la Loi sur l'accès à l'information. «Les infirmières sont nos collègues, on les aime. Mais c'est un moyen de pression efficace pour nous», estime le vice-président.

«Le nerf de la guerre, c'est le monétaire, s'indigne M. Vanesse. Mais on va aller jusqu'au bout, on va être patient.» Par ces actions, le syndicat entend dénoncer notamment la réduction de leurs vacances annuelles, le gel dans les augmentations de salaire et la réduction de qualité des uniformes. 

Rappelons que leur convention est échue depuis 2015.