La tempête de l'espoir?


Publié le 16 mars 2017

Le centre Ski de fond Saint-François offre 21 kilomètres de pistes pour les amateurs de cette activité.

©Photo TC Media– Archives

Alors que certains se relèvent péniblement de la gigantesque tempête ayant touché tout le Québec mardi, le centre Ski de fond Saint-François se réjouit de l'immense manteau blanc qui recouvre ses pistes.

La soudaine tombée de neige survenue les 14 et 15 mars, c'est un peu la tempête de l'espoir pour les centres de plein air. «Cette tempête va sauver la saison», admettait jeudi matin Chantale Fortin,  la directrice générale du centre de ski, dont les pistes traversent en partie le Village québécois d'Antan et l'entourent.

C'est que l'hiver 2016-2017 s'est montré plutôt instable. Si la Belle Province a reçu de fréquentes averses de neige, la pluie s'est également entremêlée au beau temps durant la semaine de relâche étudiante, entre autres.

Selon Mme Fortin, les adeptes de ski de fond n'ont disposé que de 52 journées aux conditions appropriées à leur activité sportive. Habituellement, une saison normale leur permet d'en profiter de 70 à 80 jours. «On a perdu trois semaines d'activités. Pourtant, on a travaillé très fort pour faire de belles pistes lorsqu'il pleuvait», souligne la directrice générale.

Ces jours de pluie ont toutefois entraîné la fermeture d'une partie de la piste 12, la plus facile et donc la plus achalandée sur les 21 kilomètres de parcours. Cette piste sera d'ailleurs réparée au courant de l'été, a laissé savoir Mme Fortin.

Cette saison hivernale s'annonçait pourtant bien. Le centre de ski a vendu pas moins de 1700 cartes d'abonnements, ce qui représente un record. Mais le nombre de jours skiables n'a pas été à la hauteur des espérances.

Normalement, le centre Ski Saint-François bouclera sa saison hivernale le 31 mars, la date à laquelle prend fin le bail avec le Village québécois d'Antan. Dans le passé, il est arrivé que la saison soit prolongée au-delà du 1er avril.

Avec cette soudaine tempête, la direction entrevoit de terminer la saison sur une bonne note. Les prochains week-ends pourraient attirer un surplus d'achalandage, avance Mme Fortin. Surtout le prochain, où l'on annonce la douceur de la température s'ajoutera à l'immense masse de neige.