Drummondville autorisera les poules urbaines

Publié le 20 février 2016
Il pourrait déjà y avoir des poules à Drummondville.
Photo depositphotos.com

ÉLEVAGE. La Ville de Drummondville a adopté des projets de règlement et un avis de motion afin de «permettre la garde de poules en milieu urbain», lors du dernier conseil municipal.

Drummondville «veut être proactive». «On veut un règlement qui démontre de l'ouverture à l'agriculture urbaine tout en demandant aux propriétaires de poules urbaines de respecter la vie en société, parce que vivre sur la rue Lindsay, ce n'est pas comme vivre sur le rang 5», soutient le maire Alexandre Cusson.

La Ville suit ainsi plusieurs municipalités au Québec qui s'ouvrent à l'élevage de poules, comme l'arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve à Montréal. Les détails de la règlementation seront connus plus tard. Selon le maire, «il n'y a pas d'urgence».

Drummondville a adopté deux projets de règlements sur l'élevage de poules en milieu urbain. L'un aura pour effet de «spécifier les normes relatives à la garde des poules pour les résidences et les immeubles comportant un maximum de 4 logements». L'autre portera sur «les normes relatives à l'obtention d'un certificat pour un poulailler permettant la garde des poules.» L'avis de motion adopté rend, pour sa part, possible «la garde des poules en milieu urbain».

Drummondville autorisera les poules urbaines

Publié le 20 février 2016
Il pourrait déjà y avoir des poules à Drummondville.
Photo depositphotos.com

ÉLEVAGE. La Ville de Drummondville a adopté des projets de règlement et un avis de motion afin de «permettre la garde de poules en milieu urbain», lors du dernier conseil municipal.

Drummondville «veut être proactive». «On veut un règlement qui démontre de l'ouverture à l'agriculture urbaine tout en demandant aux propriétaires de poules urbaines de respecter la vie en société, parce que vivre sur la rue Lindsay, ce n'est pas comme vivre sur le rang 5», soutient le maire Alexandre Cusson.

La Ville suit ainsi plusieurs municipalités au Québec qui s'ouvrent à l'élevage de poules, comme l'arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve à Montréal. Les détails de la règlementation seront connus plus tard. Selon le maire, «il n'y a pas d'urgence».

Drummondville a adopté deux projets de règlements sur l'élevage de poules en milieu urbain. L'un aura pour effet de «spécifier les normes relatives à la garde des poules pour les résidences et les immeubles comportant un maximum de 4 logements». L'autre portera sur «les normes relatives à l'obtention d'un certificat pour un poulailler permettant la garde des poules.» L'avis de motion adopté rend, pour sa part, possible «la garde des poules en milieu urbain».

0 Comment(s)

Sign in or Create a profile to write a comment