Sections

«Québec En Alerte» : attention un test sera effectué mardi


Publié le 1 mai 2015
Logo Québec en Alerte

DRUMMONDVILLE. Mardi prochain, à 13 h 58, un écran rouge apparaîtra soudainement sur votre téléviseur. Ne vous en faites pas, il s'agira d'un exercice pour la mise en œuvre du nouveau système d'alerte au public «Québec En Alerte».

Ce test sera effectué à la grandeur du Québec à l’occasion de la Semaine de la sécurité civile qui se déroule du 3 au 9 mai sur le thème «La nature ne pardonne pas! Ne soyez pas à sa merci!»

Dans un communiqué transmis à la presse, Éric Houde, directeur des opérations de la Direction générale de la sécurité civile et de la sécurité incendie du ministère de la Sécurité publique (MSP), explique ceci: «En situation d’urgence, les premiers gestes sont déterminants pour assurer sa sécurité, celle de sa famille et la sauvegarde de ses biens. Québec En Alerte permettra d’informer rapidement les citoyens en cas de catastrophes pouvant menacer leur vie ou leur sécurité».

Les messages seront diffusés à la télévision, à la radio, sur le site Internet du MSP et sur son compte Twitter.

Les 14 événements suivants pourront faire l'objet d'un message d'alerte : crise civile, glissement de terrain, tremblement de terre, feu de forêt, feu industriel, feu urbain, feu de brousse, débordement de barrage, inondation soudaine, risque biologique, risque chimique, risque d'explosion, risque radiologique, service 9 1 1 (ex. : panne de service).

Au moment de la diffusion d'une alerte, un signal sonore se fera entendre et la programmation en cours sera aussitôt interrompue dans la ou les régions touchées par l'événement. « L'alerte d'urgence fournira de l'information pertinente et importante pour les citoyens sur les comportements à adopter, selon l'évolution de la situation, afin de réduire les risques. Le système sera fonctionnel 24 heures sur 24, 7 jours sur 7», a précisé M. Houde.

Le Québec n’est pas à l’abri des sinistres

En 2014-2015, plus de 440 événements ont été signalés et près de 20 000 appels ont été faits au Centre des opérations gouvernementales du MSP. Cet organisme effectue une surveillance continue du territoire québécois, informe, alerte et coordonne les opérations lors de situations d’urgence, de crises ou de sinistres majeurs.

Rappelons que l’objectif de la Semaine de la sécurité civile est de sensibiliser les citoyens à l’importance d’être prêts à affronter un éventuel sinistre. Pour connaître des trucs et conseils afin de se préparer à une situation d’urgence, consultez le site Internet du MSP au www.securitepublique.gouv.qc.ca.

Ce test sera effectué à la grandeur du Québec à l’occasion de la Semaine de la sécurité civile qui se déroule du 3 au 9 mai sur le thème «La nature ne pardonne pas! Ne soyez pas à sa merci!»

Dans un communiqué transmis à la presse, Éric Houde, directeur des opérations de la Direction générale de la sécurité civile et de la sécurité incendie du ministère de la Sécurité publique (MSP), explique ceci: «En situation d’urgence, les premiers gestes sont déterminants pour assurer sa sécurité, celle de sa famille et la sauvegarde de ses biens. Québec En Alerte permettra d’informer rapidement les citoyens en cas de catastrophes pouvant menacer leur vie ou leur sécurité».

Les messages seront diffusés à la télévision, à la radio, sur le site Internet du MSP et sur son compte Twitter.

Les 14 événements suivants pourront faire l'objet d'un message d'alerte : crise civile, glissement de terrain, tremblement de terre, feu de forêt, feu industriel, feu urbain, feu de brousse, débordement de barrage, inondation soudaine, risque biologique, risque chimique, risque d'explosion, risque radiologique, service 9 1 1 (ex. : panne de service).

Au moment de la diffusion d'une alerte, un signal sonore se fera entendre et la programmation en cours sera aussitôt interrompue dans la ou les régions touchées par l'événement. « L'alerte d'urgence fournira de l'information pertinente et importante pour les citoyens sur les comportements à adopter, selon l'évolution de la situation, afin de réduire les risques. Le système sera fonctionnel 24 heures sur 24, 7 jours sur 7», a précisé M. Houde.

Le Québec n’est pas à l’abri des sinistres

En 2014-2015, plus de 440 événements ont été signalés et près de 20 000 appels ont été faits au Centre des opérations gouvernementales du MSP. Cet organisme effectue une surveillance continue du territoire québécois, informe, alerte et coordonne les opérations lors de situations d’urgence, de crises ou de sinistres majeurs.

Rappelons que l’objectif de la Semaine de la sécurité civile est de sensibiliser les citoyens à l’importance d’être prêts à affronter un éventuel sinistre. Pour connaître des trucs et conseils afin de se préparer à une situation d’urgence, consultez le site Internet du MSP au www.securitepublique.gouv.qc.ca.