C'est la fin pour le Juvénat Saint-Louis-Marie

Saint-Guillaume perd cette ressource après 58 ans

Gérard Martin gerard.martin@tc.tc
Publié le 15 mai 2014

Le Juvénat Saint-Louis-Marie loge dans un edifice historique datant de 1886 situé au coeur du village de Saint-Guillaume.(Photo TC Media - Archives)

 

 

ÉDUCATION. C’est par voie de communiqué, ce jeudi matin, que les membres du conseil d’administration et de la direction ont confirmé la fermeture définitive du Juvénat Saint-Louis-Marie pour le 30 juin prochain, un établissement d'enseignement privé situé au cœur du village de Saint-Guillaume.

«Après plus de 58 ans d’histoire, c’est avec tristesse que les membres du conseil d’administration et de la direction du Juvénat Saint-Louis-Marie ont dû prendre la pénible décision de fermer définitivement les portes de cet établissement», ont fait part Luc Georgeff et Martin Girard, deux enseignants, qui se partagent le poste de direction de l'établissement.

Trois raisons

MM Georgeff et Girard ont évoqué trois raisons principales pour justifier cette décision lourde de conséquences dont, une qui n'est pas négligeable, soit la baisse importante de la clientèle au cours des dernières années.

Joint au téléphone, jeudi avant-midi, M. Girard nous a indiqué que l'établissement qui accueille cette année quelque 54 élèves de 1ère, 2e et 3e secondaire, voyait sa clientèle diminuer à entre 40 et 45 pour l'an prochain à la suite de la période des inscriptions.

«Au cours de ses belles années, notre petit collège accueillait 90 élèves de 1re, 2e et de 3e secondaire, dont la quasi-totalité était pensionnaires», a fait part Martin Girard en ajoutant qu'une autre raison de cette fermeture se conjuguait à l’augmentation constante des frais d’opération.

Outre les cinq enseignants (incluant les deux directeurs), neuf autres employés voyaient au bien-être des élèves dont 70% d'entre eux étaient encore pensionnaires.

La troisième raison est la mise aux normes du bâtiment qui ne saurait tarder, M. Girard faisant état, entre autres, du changement des fenêtres et portes ainsi que des réparations à la toiture.

Collège Saint-Bernard

La nouvelle de la fermeture a été annoncée aux parents et aux élèves au cours de la deuxième fin de semaine du mois de mai, soit il y a quelques jours à peine.

Au dire de M. Girard, même si cette annonce n'a pas semé la joie, on s'en doutera, elle a été néanmoins accueillie avec un baume.

C'est que, comme il en ait fait mention dans le communiqué, des démarches sont actuellement en cours afin de relocaliser les élèves du Juvénat dans une autre maison d’enseignement privée de la région offrant un service de pensionnat.

D'ailleurs, comme nous l'a confirmé du bout des lèvres le porte-parole du Juvénat, cette autre maison est le Collège Saint-Bernard.

Parents et élèves concernés ont d'ailleurs été conviés à une rencontre d’informations, ce vendredi 16 mai, à 16 h 00, rencontre au cours de laquelle ils seront informés sur le déroulement des prochaines semaines.

Selon Martin Girard, il y a tout lieu d'espérer un dénouement heureux de ce côté pour la clientèle du Juvénat.

«Nous sommes très soucieux du devenir de nos élèves et nous faisons tout en notre pouvoir pour les aider», a plaidé M. Girard, tout en reconnaissant qu'il n'en est malheureusement pas de même en ce qui a trait au sort des employés, dont celui des deux directeurs et autres membres du personnel dont certains comptent plusieurs années de services.