L'ex-usine de Beaulieu à Wickham deviendra «Le Grand Marché» avant Noël

Nathalie Simard et Lévis Guay comptent parmi les investisseurs

Jean-Pierre Boisvert jean-pierre.boisvert@tc.tc Publié le 31 août 2012
L'ex-usine de Beaulieu aura une nouvelle vocation à Wickham.
Ghyslain Bergeron

L'ancienne usine de Beaulieu Canada à Wickham aura dorénavant une vocation commerciale grâce à l'investissement de six partenaires, dont Nathalie Simard et son conjoint Lévis Guay, qui veulent y faire naître «Le Grand Marché de Wickham».

L'un de ces investisseurs, Patrick Chartier, a fait savoir à L'Express que le Groupe Valex, la nouvelle compagnie créée par ces six personnes, qui forment trois couples, a réglé jeudi tout le dossier de la vente de l'immeuble devant notaire. «Les travaux de rénovation peuvent commencer en souhaitant que ce mini-mail, qu'on pourrait appeler le Grand Marché de Wickham, pourra ouvrir le premier décembre, sinon assurément avant Noël», a affirmé le promoteur, qui précise que l'achat de la bâtisse et les investissements présentent une facture totale de 5 millions de dollars.

La superficie du terrain est immense, elle couvre au total 49 acres (un acre équivaut à 4 046 mètres carrés).

Selon lui, pas moins de 220 commerçants ou artisans pourront y ouvrir et exploiter un stand d'une superficie de 15 pieds par 15 pieds environ à l'intérieur de ce bâtiment qui fait 226 000 pieds carrés. Des espaces pour la restauration sont également prévus. «Nous sommes emballés. Déjà plusieurs personnes intéressées ont fait des demandes. Les activités auront lieu à l'intérieur mais d'autres pourront se tenir à l'extérieur où nous allons procéder à du défrichement afin d'agrandir le stationnement. Nous prévoyons attirer une clientèle de l'extérieur, sans compter celle de la région immédiate. Il passe tout de même plus de 5 000 véhicules par jour entre Drummondville et Acton Vale».

Dans les prochains jours, les travaux de rénovation, incluant le plancher à refaire, de la peinture et la mise à jour du système électrique et du chauffage, pourront commencer. Plus tard, la façade sera refaite.

Le Groupe Valex entend également attirer de jeunes entrepreneurs. «Nous prévoyons en discuter avec la Société de développement économique de Drummondville et peut-être même mettre sur pied un concours», a avancé M. Chartier.

La mairesse de Wickham, Carole Côté, s'est bien sûr réjouie de cette nouvelle qui vient remplir un grand vide au cœur de la municipalité. «Ce projet de Valex est prometteur. Nous sommes bien situés à proximité de grandes artères pour intéresser une clientèle de l'extérieur. Il restera à régler le changement de zonage pour passer de la vocation industrielle à la vocation commerciale», a-t-elle mentionné.

L'ancienne usine de Beaulieu Canada, qui fabriquait des tapis de salle de bain, a fermé en mai 2010, entraînant la perte d'une cinquantaine d'emplois.

Le projet actuel est prévu pour créer une vingtaine d'emplois.

L'ex-usine de Beaulieu à Wickham deviendra «Le Grand Marché» avant Noël

Nathalie Simard et Lévis Guay comptent parmi les investisseurs

Jean-Pierre Boisvert jean-pierre.boisvert@tc.tc Publié le 31 août 2012
L'ex-usine de Beaulieu aura une nouvelle vocation à Wickham.
Ghyslain Bergeron

L'ancienne usine de Beaulieu Canada à Wickham aura dorénavant une vocation commerciale grâce à l'investissement de six partenaires, dont Nathalie Simard et son conjoint Lévis Guay, qui veulent y faire naître «Le Grand Marché de Wickham».

L'un de ces investisseurs, Patrick Chartier, a fait savoir à L'Express que le Groupe Valex, la nouvelle compagnie créée par ces six personnes, qui forment trois couples, a réglé jeudi tout le dossier de la vente de l'immeuble devant notaire. «Les travaux de rénovation peuvent commencer en souhaitant que ce mini-mail, qu'on pourrait appeler le Grand Marché de Wickham, pourra ouvrir le premier décembre, sinon assurément avant Noël», a affirmé le promoteur, qui précise que l'achat de la bâtisse et les investissements présentent une facture totale de 5 millions de dollars.

La superficie du terrain est immense, elle couvre au total 49 acres (un acre équivaut à 4 046 mètres carrés).

Selon lui, pas moins de 220 commerçants ou artisans pourront y ouvrir et exploiter un stand d'une superficie de 15 pieds par 15 pieds environ à l'intérieur de ce bâtiment qui fait 226 000 pieds carrés. Des espaces pour la restauration sont également prévus. «Nous sommes emballés. Déjà plusieurs personnes intéressées ont fait des demandes. Les activités auront lieu à l'intérieur mais d'autres pourront se tenir à l'extérieur où nous allons procéder à du défrichement afin d'agrandir le stationnement. Nous prévoyons attirer une clientèle de l'extérieur, sans compter celle de la région immédiate. Il passe tout de même plus de 5 000 véhicules par jour entre Drummondville et Acton Vale».

Dans les prochains jours, les travaux de rénovation, incluant le plancher à refaire, de la peinture et la mise à jour du système électrique et du chauffage, pourront commencer. Plus tard, la façade sera refaite.

Le Groupe Valex entend également attirer de jeunes entrepreneurs. «Nous prévoyons en discuter avec la Société de développement économique de Drummondville et peut-être même mettre sur pied un concours», a avancé M. Chartier.

La mairesse de Wickham, Carole Côté, s'est bien sûr réjouie de cette nouvelle qui vient remplir un grand vide au cœur de la municipalité. «Ce projet de Valex est prometteur. Nous sommes bien situés à proximité de grandes artères pour intéresser une clientèle de l'extérieur. Il restera à régler le changement de zonage pour passer de la vocation industrielle à la vocation commerciale», a-t-elle mentionné.

L'ancienne usine de Beaulieu Canada, qui fabriquait des tapis de salle de bain, a fermé en mai 2010, entraînant la perte d'une cinquantaine d'emplois.

Le projet actuel est prévu pour créer une vingtaine d'emplois.

0 Comment(s)

Sign in or Create a profile to write a comment