Un projet de développement urbain à Saint-Edmond-de-Grantham

Un projet de développement urbain à Saint-Edmond-de-Grantham

Robert Corriveau

Crédit photo : Gracieuseté

Saint-Edmond-de-Grantham. La municipalité de Saint-Edmond-de-Grantham travaille présentement sur un projet de développement urbain qui permettrait la construction d’une quarantaine de résidences dans les prochaines années.

Le maire Robert Corriveau a révélé cette information au journaliste de L’Express. Ce dernier l’a questionné sur la récente décision de la Commission de la protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) qui a refusé d’exclure une portion de terrain de 1,18 hectare de la zone agricole.

Le maire a été avare de commentaires à ce sujet. Il a toutefois souligné que le projet est à l’étude présentement.

Ce secteur boisé qui longe le périmètre urbain de la municipalité, au sud-ouest de la route Lanoie, aurait permis de construire des résidences selon le plan qui est établi, a révélé la directrice générale de la municipalité de Saint-Edmond-de-Grantham, Joanie Lemonde.

L’Union des producteurs agricoles (UPA) s’est opposée à céder la portion de terrain, en raison de son potentiel agricole.

«C’est une petite partie du terrain qui n’est pas dézoné, mais la plus grande partie du terrain l’était déjà, explique Joanie Lemonde. C’est sûr que c’est une mauvaise nouvelle pour nous, mais on va quand même aller de l’avant avec le projet d’urbanisation. On travaille à aménager un autre plan de développement. On va juste travailler différemment.»

La directrice générale n’est pas en mesure de dévoiler quel est l’autre plan en matière d’urbanisation de la municipalité, de même qu’à quel moment le projet se réalisera.

«À court terme, ça ne se fera pas, mais c’est un des projets prioritaires du conseil municipal», insiste Joanie Lemonde.