Saint-Majorique inaugure son nouvel édifice municipal

Saint-Majorique inaugure son nouvel édifice municipal

Le nouvel édifice municipal de Saint-Majorique

Crédit photo : Jean-Pierre Boisvert

La Municipalité de Saint-Majorique-de-Grantham a inauguré ce matin son nouvel édifice municipal, construit au coût de 747 000 $ prélevés dans la réserve de la taxe d’accise.

Érigé sur le site de l’ancienne église au centre du village, le magnifique bâtiment couvre 3700 pieds carrés sur un seul étage où l’on trouve la salle du conseil municipal et des bureaux pour une demi-douzaine d’employés.

La mairesse Line Fréchette n’était pas peu fière de cette réalisation qui témoigne, selon elle, de la croissance de sa municipalité de près de 1400 habitants. «Saint-Majorique est en croissance au niveau de la population et cela implique une croissance des services. Nos anciens locaux étaient devenus trop petits pour nos besoins. La salle du conseil est grande, moderne et bien éclairée. Des espaces sont également prévus pour accueillir des citoyens qui doivent discuter de dossiers confidentiels. L’édifice est conçu pour permettre une seconde phase éventuellement. Merci à l’architecte Caroline Gauthier», a souligné Mme Fréchette, élue mairesse en novembre dernier après avoir siégé comme conseillère durant quatre ans.

La mairesse Line Fréchette (au centre) accompagnée des invités derrière la cloche de l’ancienne église.

Elle a rappelé que le montant de 747 144 $ pour couvrir le financement du bâtiment a été puisé à même la taxe d’accise, faisant en sorte que les contribuables n’ont pas à payer de leurs poches le coût de la construction. Le Fonds de la Ruralité a également injecté une contribution de 25 000 $.

Plusieurs invités étaient sur place, notamment le directeur général de la MRC de Drummond, Guy Drouin, le député néo-démocrate François Choquette, la mairesse de Saint-Lucien Diane Bourgeois, le maire de Saint-Edmond Robert Corriveau, le curé Jean-Luc Blanchette et l’ex-maire Robert Boucher. La mairesse Bourgeois n’a pas caché qu’elle souhaiterait un édifice semblable à Saint-Lucien. «J’ai été invitée pour l’inauguration et j’en voudrais un pareil à Saint-Lucien», a-t-elle commenté en souriant. Un autre qui n’a pas caché sa jalousie, Guy Drouin, le nouveau DG de la MRC, a profité de sa première sortie officielle et de son allocution à titre de représentant du préfet, Alexandre Cusson, actuellement au congrès de l’UMQ, pour passer un message rapide, disant souhaiter des nouveaux locaux semblables pour la MRC. Il semblait à demi-sérieux… mais peut-être pas!

La nouvelle salle du conseil municipal

 

L’ex-maire Boucher avait aussi de quoi se réjouir, c’est beaucoup sous son règne, lors du mandat précédent, «que le gros du travail a été enclenché». Il n’a pas changé sa croyance à l’effet que le coût d’une construction pour un gouvernement municipal est toujours plus cher. «Pour une même construction, c’est 5000 $ au privé, c’est 10 000 $ dans le commercial et c’est 15 000 $ au municipal. La raison est simple, on ne peut pas négocier».