«Le ministre abandonne 8000 familles»

«Le ministre abandonne 8000 familles»

Photo du député  de Drummond-Bois Francs, Sébastien Schneeberger.

Crédit photo : Gracieuseté

DRUMMONDVILLE. Selon le député  de Drummond-Bois Francs, Sébastien Schneeberger, le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale a décliné la demande de la CAQ d’exclure les pensions alimentaires pour enfants du calcul des prestations d’aide sociale.

«En abandonnant 8000 familles prestataires, en majorité des mères monoparentales, le gouvernement libéral a fait preuve d’insensibilité envers les plus démunis une fois de plus», affirme M. Schneeberger.

«Le ministre a failli à sa parole après avoir laissé entendre qu’il corrigerait l’injustice », dénonce le porte-parole de la CAQ en matière d’emploi et de solidarité sociale. Devant ce refus, le député  de Drummond-Bois Francs a réitéré en vain la proposition qu’il avait déjà faite lors de l’étude détaillée du projet de loi 173, dans le but de dispenser, dans un premier temps, les personnes qui sont jugées inaptes à l’emploi ou qui ont des contraintes sévères à l’emploi.

«Le ministre semble penser que le fait d’avoir 100 $ ou 200 $ de plus dans leurs poches encouragerait les gens à demeurer prestataires de la solidarité sociale. Je crois plutôt que ces montants serviraient ultimement à répondre aux besoins de base de leurs enfants», affirme Sébastien Schneeberger.