Le député Choquette participera à un combat de lutte avec Benoît Gaudet

Le député Choquette participera à un combat de lutte avec Benoît Gaudet

Ça va brasser le 30 juin dans le cadre du gala de lutte bénéfice.

Crédit photo : Ghyslain Bergeron

DIVERTISSEMENT. Le 30 juin prochain, la testostérone sera à l’honneur au Centre communautaire et de loisirs Claude-Nault de Saint-Nicéphore. Le député fédéral François Choquette et l’ex-boxeur professionnel Benoit Gaudet vont unir leurs forces dans le ring afin d’amasser des fonds pour le Centre de ressources pour hommes Drummond.

Les deux personnalités drummondvilloises vont assurer la coprésidence d’honneur du gala de lutte. Ils affronteront, dans un combat par équipe, les mastodontes Steevie Starr et John Dundee.

«C’est un peu de la folie, mais on va s’en sortir! On risque d’avoir bien du plaisir. Ça fait 20 ans que je suis dans le monde de la lutte et quand on a planifié faire un gala-bénéfice, j’ai tout de suite pensé au Centre de ressources pour hommes. Je veux le faire connaître encore mieux, car c’est un organisme important. J’aurais aimé pouvoir profiter de leur expertise quand mon frère est décédé il y a plusieurs années», a lancé d’entrée de jeu M. Choquette.

Benoit Gaudet et François Choquette.

Benoit Gaudet, qui est aussi porte-parole pour le centre, est excité à l’idée de lutter dans sa ville natale.

«Quand j’ai rencontré M. Choquette dans un autre gala et qu’il m’a offert de lutter avec lui, j’ai accepté tout de suite. Je m’implique déjà avec le centre et ce sera une autre façon de participer à la réussite de l’organisme. C’est encore trop peu connu et les gens ici font vraiment de belles rencontres», a précisé celui qui est maintenant entraîneur de boxe.

Le Centre de ressources pour hommes Drummond, avec à sa tête Dominic Martin, recevra donc tous les profits qui seront générés par l’événement.

«On fête les 25 ans du centre cette année. C’est un réel cadeau du ciel. Chaque dollar est précieux et est investi minutieusement. Alors quand des gens décident de nous aider, c’est avec un grand plaisir que nous acceptons», a-t-il déclaré.

Dominic Martin.

Une carte diversifiée

Outre le combat impliquant Choquette et Gaudet, les amateurs de lutte de Drummondville seront bien servis. La finale opposera Dave Le Justicier Jr. à Soa Ami, fils d’Abdullah «the butcher», un lutteur bien connu dans les années 1990 et intronisé au temple de la renommée de la WWE (World Wrestling Entertainement) en 2010.

«Mon père a affronté Abdullah à quelques reprises dans sa carrière. Il est décédé il y a quelques mois et je veux lui rendre hommage en luttant contre le fils d’Abdullah. Ce sera tout un combat. Soyez-y», a crié le champion de la CPW qui arbore fièrement le fleur de lys québécois.

Dave le Justicier a lancé un message à son adversaire. Il veut rendre hommage à son père, décédé récemment, en affrontant le fils de Abdullah “the butcher”, Soa Ami.

Les plus connus comme Gabio et Funky entreront dans le ring afin d’en faire voir de toutes les couleurs aux spectateurs. Un combat féminin opposera Mercedes à Ève, alors que l’acrobatique Keven Béru croisera le fer avec Big Fat Seb. D’autres combats seront ajoutés à la carte principale.

Le populaire lutteur drummondvillois Funky sera en action avec son partenaire Shawn Mason.

Les billets sont en vente au Centre de ressources pour hommes situé au 449, rue Notre-Dame ou à l’entrée le soir du gala.