Campus : 650 étudiants inscrits et 11M$ en retombées économiques

Campus : 650 étudiants inscrits et 11M$ en retombées économiques

Le campus de l'UQTR à Drummondville accueillera près de 650 étudiants au prochain trimestre.

UNIVERSITÉ. C’est près de 650 étudiants que s’apprête à accueillir le campus de l’UQTR de Drummondville en vue de la session d’automne, soit une augmentation de 22 % par rapport au trimestre de l’hiver dernier.

Au mois de janvier 2016, l’établissement avait accepté 530 universitaires, selon un décompte transmis le 23 janvier, qui marquait l’ouverture du campus dans le secteur Saint-Charles. L’UQTR ne donne pas précisément le nombre d’étudiants inscrits avant que la rentrée ne soit complétée, mais L’Express a pu apprendre que la hausse est d’environ 22 % à ce jour. Et les inscriptions ne sont pas finies. Il est encore temps de s’inscrire, annonce le site web de l’institution.

Là où ça devient encore plus intéressant, c’est au niveau de l’impact économique qu’auront ces étudiants sur le centre-ville et sur le reste de la ville de Drummondville.

Dans une analyse des retombées économiques commerciales de la clientèle étudiante du pôle universitaire de l’UQTR à Drummondville, réalisée en 2014 par Commerce Drummond, des chiffres étonnants en ressortaient.

Ainsi, pour une clientèle de 800 étudiants, les retombées locales étaient estimées annuellement à 14 millions de dollars alors que plus de 700 entreprises étaient susceptibles de répondre à leur demande de consommation.

Suivant cette analyse, peut-on avancer, en appliquant une simple règle de trois, que la présence de 650 étudiants au campus équivaudra à des retombées économiques d’environ 11 375 000 dollars? Il est sans doute difficile d’arriver à un chiffre précis puisque les retombées économiques du dernier trimestre n’ont pas encore été comptabilisées.

«Là où on peut voir une différence, c’est lorsque les étudiants proviennent de l’extérieur par rapport à ceux qui demeurent chez leurs parents», fait remarquer Guy Drouin, directeur général de Commerce Drummond.

Par ailleurs, la mise à jour récente d’une étude réalisée par l’Université du Québec a révélé que l’UQTR a engendré, en 2013-2014, plus de 695 millions de dollars en retombées économiques au Québec. Il a été démontré que chaque investissement d’un dollar au sein de l’université trifluvienne rapporte neuf fois plus à l’économie. Rappelons que l’UQTR accueille plus de 14 500 étudiants, incluant ceux de Drummondville.