À 13 ans, il soulève 100 kg

À 13 ans, il soulève 100 kg

Louis Durocher

Crédit photo : gracieuseté

HALTÉROPHILIE. Louis Durocher, du club d’haltérophilie des Voltigeurs de Drummondville, a fait vive impression lors de sa récente participation au championnat junior provincial.

Regroupant les meilleurs leveurs de 21 ans et moins au Québec, cette compétition était disputée à Saint-Hyacinthe. Âgé de seulement 13 ans, Durocher était le plus jeune athlète parmi les 48 participants masculins.

Évoluant dans la catégorie des 62 kg et moins, Durocher a livré une solide performance en réussissant ses six essais, dont un arraché de 78 kg et un épaulé-jeté de 100 kg. Son entraîneur, Marc Durocher, n’a pas caché sa fierté devant ces résultats.

«On voit très rarement un jeune de cet âge lever de telles charges et se mesurer à des compétiteurs du calibre des juniors provinciaux. À 13 ans, Louis a la maturité, la stabilité technique et la constance d’un athlète de haut niveau et ce, tant à l’entraînement qu’en compétition. Avec ses résultats actuels et cette attitude, il se destine à une belle carrière en haltérophilie», a déclaré celui qui a dirigé l’équipe québécoise à plusieurs reprises, tant au championnat canadien junior qu’aux Jeux du Canada.

Un club qui a de l’histoire…

Le club d’haltérophilie des Voltigeurs a été fondé par Rosaire Smith en 1975. Premier Drummondvillois à avoir participé aux Jeux olympiques (en 1948, à Londres, et en 1952, à Helsinki), Smith fut aussi le premier Grand du sport en 1979. Au milieu des années 1980, il cède graduellement son poste d’entraîneur à son élève Marc Durocher. Il est décédé en 1999.

Au fil des ans, les Voltigeurs ont connu beaucoup de succès. En 1990, trois athlètes du club participent aux Jeux du Canada. En 1997, le Centre-du-Québec termine au premier rang en haltérophilie aux Jeux du Québec. Plusieurs athlètes ont participé au championnat canadien senior : René Richer, Marc Durocher, Stéphane Côté, Martin Côté, Daniel Marcotte, Sébastien Groulx, Martine Thibault, Daniel Dionne et David Côté. Groulx a d’ailleurs gravi les échelons jusqu’aux Olympiques, en 2000, à Sydney.

Après avoir cessé ses activités au début des années 2000, le club des Voltigeurs est remis sur pied en avril 2017, sous l’administration de Martine Thibault et de l’olympienne Maryse Turcotte. Le club exerce ses activités aux écoles Jean-Raimbault et La Poudrière… là où tout a commencé en 1975. (JH)