Sécurité : des mesures exceptionnelles

Cynthia
Cynthia Giguere-Martel
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Jeux du Québec 2015

JEUX DU QUÉBEC. Caméra hyper performante pouvant repérer en un clin d'œil une personne suspecte. Prélèvement d'empreintes digitales. Trois cent vingt-cinq bénévoles prêts à toutes éventualités, même à un attentat. Jamais dans l'histoire des Jeux du Québec un plan d'intervention, comme celui mis en place pour la 50e finale, n'a été élaboré.

François Beaulieu et Louis Raîche, codirecteurs du volet sécurité de prévention.

Louis Raîche et François Beaulieu, codirecteurs du volet sécurité de prévention aux Jeux, et leur équipe ont étudié à peu près tous les scénarios possibles pouvant survenir lors d'un tel événement, même celui d'un attentat.

«On est vraiment prêts à toutes éventualités, lancent-ils d'emblée. La menace zéro n'existe pas, mais en un an, nous avons pu faire le tour de la question. Il n'y a à peu près pas de scénarios que nous n'avons pas envisagés.»

«Notre rôle est de regarder tout ce qui peut constituer une menace pour nos jeunes et toutes personnes présentes sur les différents plateaux de compétitions et lieux d'hébergement», précise M. Raîche.

L'accès est ainsi très restreint aux sept lieux d'hébergement et au Village des athlètes de sorte que ce n'est pas n'importe qui peut y accéder.

«On doit s'assurer que personne ne s'infiltre à l'intérieur de ces établissements, on n'a qu'à penser à un prédateur», indique M. Raîche.

Soulignons qu'une équipe d'agents de sécurité officielle est en poste la nuit, exigence de Sports Québec.

Cérémonie d'ouverture

L'équipe a redoublé d'efforts lors de la cérémonie d'ouverture, vendredi soir, alors que la capacité des spectateurs au Centre Marcel-Dionne a été doublée.

«Avec tout ce qu'on a connu les derniers mois avec les attentats, des gens spécialisés dans ce type d'intervention étaient en poste afin de surveiller tout mouvement suspect. On disposait aussi d'une caméra hyper performante et précise afin de repérer rapidement une personne suspecte ou un trouble-fête», explique M. Raîche, en ajoutant que quelques problèmes mineurs sont survenus.

Des personnes rassurées

L'équipe de sécurité travaille en étroite collaboration avec différents partenaires, tels que la Sûreté du Québec (SQ), le Service d’intervention d’urgence civil du Québec (SIUCQ), et 115 étudiants en Techniques policières du Collège Ellis.

Mille cases horaires seront comblées par les 325 bénévoles durant toute la durée de l'événement.

«Avec tout ce qu'on a connu les derniers mois avec les attentats, des gens spécialisés dans ce type d'intervention étaient en poste afin de surveiller tout mouvement suspect. On disposait aussi d'une caméra hyper performante et précise afin de repérer rapidement une personne suspecte ou un trouble-fête» Louis Raîche

«Sur tous les plateaux de compétitions, des gens en uniforme s'y retrouvent. C'est une présence appréciée de tous», fait savoir M. Beaulieu.

Trois jours de formation sur les mesures de sécurité ont été donnés aux bénévoles.

D'autre part, toutes les personnes impliquées à différents égards à cette 50e finale ont été filtrées par la SQ.

«Tous les formulaires d'inscription ont été transmis à la SQ. Certaines personnes, par prise d'échantillonnage, ont été demandées pour fournir leurs empreintes digitales. Des gens qui se sont inscrits pour la sécurité ont d'ailleurs été refusés. Il n'y a pas de chance à prendre», soutiennent les codirecteurs, affirmant que le plan d'intervention présenté a été applaudi par plusieurs chefs de mission qui n'avaient jamais vu un tel travail dans l'histoire des Jeux.

Ceux-ci tiennent à souligner que toutes les personnes rencontrées ces derniers jours semblent rassurées.

«Parmi tous les gens que nous avons vu défiler au cours des derniers jours, nous avons senti aucune crainte quant à l'aspect sécurité. Il faut dire que nous avons rassuré en amont tous les chefs de mission et toutes les personnes impliquées», précisent les deux hommes fiers de leur équipe.

Nul besoin de préciser que MM Raîche et Beaulieu ont du pain sur la planche dans les prochains jours.

«C'est un feu roulant, ici. La résolution de problèmes et l'énergie des jeunes nous motivent et nous tiennent réveiller!», concluent-ils, avec un sourire.

Cliquez ici pour consulter notre dossier sur la 50e finale des Jeux du Québec. Vous pouvez également revoir les principales compétitions dans notre galerie vidéo et suivre l'action en direct en cliquant ici.

Organisations: Sûreté du Québec, Sports Québec, Centre Marcel-Dionne Service d’intervention d’urgence civil du Québec SIUCQ Collège Ellis

Lieux géographiques: Certaines

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires