Du caractère à revendre

Jonathan Habashi
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Huskies 4, Voltigeurs 5 (en fusillade)

HOCKEY. Après l'entraînement punitif de jeudi matin, Joey Ratelle avait assuré qu'on allait revoir les «vrais» Voltigeurs, vendredi soir, au Centre Marcel-Dionne. Le capitaine a vaillamment sonné la charge avant de tomber au combat de manière inquiétante, mais ses coéquipiers ont orchestré une remontée spectaculaire face aux puissants Huskies, à qui ils ont arraché une victoire de 5-4 en fusillade devant 2500 spectateurs comblés.

Traînant de l'arrière 4-2 après 40 minutes de jeu, les Drummondvillois s'étaient bien battus jusque-là, mais le talent de leurs adversaires semblait vouloir prendre le dessus. En fait, les protégés de Jean-François Grégoire n'avaient statistiquement que de maigres chances d'ajouter deux points à leur fiche compte tenu de la domination des Huskies lorsqu'ils sont aux commandes après deux périodes cette saison : 28 victoires en 30 tentatives. Michael Carcone a bien réduit l'écart à un but dès les premières minutes de la troisième période, mais les chances de succès des locaux ont fondu encore davantage lorsque Ratelle a aggravé son entorse à la cheville droite en chutant lourdement sur la patinoire.

Refusant d'abdiquer devant les meneurs au classement de la LHJMQ, les Voltigeurs ont continué leurs assauts sans relâche jusqu'à ce qu'Allan Caron écope d'une punition de quatre minutes pour bâton élevé. Avec 5 min 15 s à écouler au tableau, Frédéric Aubé a fait exploser le toit de l'aréna quand son puissant tir sur réception en provenance de la pointe a battu Samuel Harvey pour créer l'égalité 4-4.

Venu en relève à Anthony Dumont-Bouchard au début du troisième engagement, Frédéric Foulem a eu son mot à dire dans la remontée des siens. À sa première apparition devant ses nouveaux partisans, le gardien de 18 ans a été impeccable, repoussant notamment sept tirs en prolongation alors que les Huskies tentaient désespérément de se racheter. En fusillade, Foulem a frustré trois des meilleurs francs-tireurs de la LHJMQ, ou si vous préférez trois des sept joueurs des Huskies repêchés dans la LNH. Fidèle à ses habitudes, Alex Barré-Boulet s'est quant à lui chargé d'inscrire le but décisif.

Inspirés par Ratelle

À l'issue de ce match un peu fou, Jean-François Grégoire n'a pas caché sa fierté devant cette nouvelle marque de caractère de ses protégés.

«Depuis les Fêtes, c'est la troisième ou quatrième fois qu'on surmonte un déficit de deux buts. Ça démontre que nos joueurs ont du caractère. Après la blessure de Joey, au lieu de tomber à plat, les gars ont voulu aller chercher la victoire pour lui», a lancé l'entraîneur-chef par intérim des Rouges.

«Je suis surtout content de notre troisième période. Durant les deux premières, on a compétitionné, mais on était nerveux. En troisième, on s'est mis à tirer et à attaquer le filet avec plus d'efficacité.»

À la blague, Grégoire a lancé qu'il convierait ses joueurs à une autre pratique punitive samedi matin. «Je n'étais pas frustré. C'était plus de la déception. Mais ce soir, je suis satisfait de l'effort des gars, au-delà de cette remontée. Les gars ont du caractère à revendre, mais ils manquent un peu d'assurance. Ils ont simplement besoin de croire en eux. Le match de ce soir rentrera dans leur bagage d'expérience. J'espère que ça va leur insuffler de la confiance», a-t-il expliqué.

«Maintenant, on doit aller chercher de la constance. C'est ce qui fait défaut. J'ai demandé à nos joueurs de rentrer en mode "demain" dès qu'ils vont regagner leur pension. Ils doivent apprendre à mieux gérer leur préparation à l'extérieur de la patinoire», a ajouté l'homme de hockey de 42 ans, qui s'est joint aux Voltigeurs à la fin novembre.

Grégoire s'est toutefois dit inquiet pour Ratelle, dont la saison est possiblement terminée à la suite de cette troisième rechute.

«Ça ne regarde pas bien. C'est similaire à sa première blessure. C'est de valeur pour Joey. C'est un athlète de caractère qui se met beaucoup de pression. Son effort et son engagement sont un exemple pour tous nos joueurs.»

Un discours repris par Barré-Boulet. «On voulait gagner pour Joey, car on savait qu'il aurait tout fait pour gagner ce match. Toute l'équipe a contribué à cette victoire. L'arrivée de Foulem nous a fouettés, puis le but rapide de Mike a ébranlé nos adversaires. On a continué à mettre de la pression et on a été récompensés», a affirmé l'attaquant étoile de 18 ans, qui s'est également exprimé au sujet des événements des derniers jours.

«On méritait cette pratique de patin. Résultat, on était prêts pour ce match. D'ailleurs, on est toujours prêts contre les grosses équipes. On doit maintenant arrêter d'échapper des points contre les autres équipes.»

Une claque au visage

Dans la victoire, Carcone a inscrit un doublé. Ayant fait mouche 11 fois à ses 11 derniers matchs, l'Ontarien domine toujours les buteurs de la LHJMQ avec ses 42 réussites. Gabriel Slight a également marqué tandis que Ratelle et Barré-Boulet ont récolté deux passes.

Gabriel Fontaine, Martin Dzierkals, Nikolas Brouillard et Francis Perron ont touché la cible pour les Huskies (40-8-3-2), qui ont dominé 41-26 au chapitre des lancers. La formation abitibienne était sur une lancée de sept victoires avant de débarquer à Drummondville.

«On a obtenu de bonnes chances de marquer, mais on n'a pas été capables d'aller chercher le but qui aurait fait la différence. C'est sans compter que dernièrement, on écope de trop de punitions. Ce n'est pas dans nos habitudes», a analysé l'entraîneur-chef des Huskies, Gilles Bouchard.

«Ce soir, on a reçu une claque en pleine face, a-t-il ajouté. On doit maintenant se regarder dans le miroir. L'important, c'est de rebondir fort. On est encore en saison régulière. Il nous reste des matchs pour se reprendre.»

Les deux équipes se retrouveront le 18 mars, à la veille des séries éliminatoires. En attendant, les Voltigeurs (24-28-2-0) complèteront une séquence de trois matchs en 72 heures en recevant les Screaming Eagles du Cap-Breton (27-22-5-1), samedi, dès 15 h.

D'autres photos à voir par ici!

Organisations: LNH

Lieux géographiques: Rapide de Mike, Drummondville, Screaming Eagles du Cap-Breton

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • virus
    13 février 2016 - 10:25

    bravo les gars,belle victoire,,je suis désolé pour Ratelle car il semblait être sur une lancée...Foulem nous a tenu dans la game..il a tres bien goalé...bravo M Grégoire,continuez a faire jouer tout votre monde c'est ça du développement....une 2ième cet après midi les gars....allez vous êtes capable...Joey on pense a toi.....

  • Claude Corbeil
    13 février 2016 - 01:47

    drole car a la radio on sentait vraiment que le coach etait pas de bonne humeur,et desole,oui caractere pour la 3e,mais dans les deux premieres périodes,drummond foutait rien de bon,j aurais cru qu apres la pratique punitive que ce club aurait arriver le couteau entre les dents et serait sorti des blocs en partant,ce qui fut loin d etre ca..et par chance,ils ont pu prendre leur tempo,encore une fois,avec les 3 PP qu ils ont eu de suite,oui bon come back,donc caractere,mais desole apres cette pratique,je comprends pantoute que le club est sorti si peu fort