Les dirigeants de Hockey Canada visitent des amphithéâtres

Ghyslain Chauvette
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

De dimanche à mercredi (du 9 au 12 septembre), les dirigeants de Hockey Canada visiteront une dizaine d'amphithéâtres de la région du Centre-du-Québec en vue de la tenue du prochain Défi mondial des moins de 17 ans.

Jérôme Mésonéro

Le tournoi, qui aura lieu durant la période des fêtes, sera essentiellement présenté à Victoriaville et Drummondville. Cinq autres villes du Centre-du-Québec auront toutefois le privilège d'accueillir une rencontre préparatoire.

«Nous voulons que toutes les MRC du Centre-du-Québec soient de l'aventure, a laissé entendre le directeur général des Tigres et initiateur du projet, Jérôme Mésonéro. Nous devrions procéder à quelques annonces à la fin du mois.»

C'est à ce moment, entre autres, que les organisateurs devraient divulguer le prix des billets et les forfaits offerts. «Les coûts seront abordables. L'une de nos priorités est que le championnat soit accessible au plus grand nombre d'amateurs possible», a souligné Jérôme Mésonéro.

Les détenteurs d'abonnements de saison des Tigres de Victoriaville, notamment, auraient déjà été sollicités. «Nous voulons qu'ils aient priorité sur les autres amateurs», a fait savoir le directeur général des félins.

Le Défi mondial des moins de 17 ans, qui se tiendra du 28 décembre 2012 au 4 janvier 2013, sera présenté au Québec pour la première fois depuis 1994, alors qu'Amos avait accueilli le tournoi. Cinq formations canadiennes et cinq autres de la scène internationale rivaliseront afin de mettre la main sur les grands honneurs.

Des assistances à la hausse

Dans un autre ordre d'idées, avec le possible lock-out dans la Ligue nationale de hockey qui pourrait être déclenché le 15 septembre, Jérôme Mésonéro s'attend à ce que les assistances soient en hausse dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Le circuit Courteau, advenant un conflit de travail dans la LNH, devrait bénéficier, entre autres, d'une plus grande visibilité médiatique. Par le fait même, le directeur général des Tigres prévoit que les amateurs seront plus nombreux à se rendre dans les amphithéâtres de la ligue.

«Je ne me souviens plus des impacts du dernier lock-out dans la LNH, mais on peut présumer que notre circuit en profitera, du moins, un peu. Par contre, ce n'est jamais bon pour le hockey en général un tel conflit», a terminé Mésonéro.

Organisations: Hockey Canada, Ligue nationale de hockey

Lieux géographiques: Québec, Victoriaville, Drummondville MRC du Centre-du-Québec Amos Ligue de hockey junior majeur du Québec.Le circuit Courteau

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires