Balmelli : «J’ai fière allure dans ce chandail!»

Jonathan
Jonathan Habashi
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Lukas Balmelli est un jeune homme comblé depuis qu’il a été repêché par les Voltigeurs de Drummondville, le mois dernier. C’est ce qui ressort des propos de l’attaquant suisse de 18 ans, qui a accepté de répondre par courriel à nos questions en exclusivité pour les lecteurs du journalexpress.ca.

À la suite de sa sélection, Lukas Balmelli s’est rapidement procuré un chandail des Voltigeurs. L’attaquant suisse de 18 ans débarquera à Drummondville le 6 août prochain.

Q. Tu avais signé un contrat en tant que joueur professionnel avec le HC Lugano (ligue élite suisse) en vue de la prochaine saison, mais tu as choisi de faire le saut en Amérique du Nord. Comment as-tu réagi à la suite de ta sélection par les Voltigeurs, le mois dernier?

R. «J’étais très excité d’avoir été repêché par les Voltigeurs. Je savais qu’André Ruel avait gardé un œil sur moi pendant le championnat du monde des moins de 18 ans disputé en République tchèque. J’ai toujours rêvé d’aller jouer au Canada. Quand André Ruel et Dominic Ricard ont décidé de me réclamer, j’étais le gars le plus heureux sur la terre! J’ai reçu leur appel pendant que j’étais en vacances en Espagne, ce qui a rendu mes vacances encore plus plaisantes. La première chose que j’ai faite en compagnie de mon père, c’est de me procurer deux chandails des Voltigeurs. Je crois que j’ai fière allure dans ce chandail!»

Q. On te décrit comme un centre complet et efficace, capable de contribuer tant en offensive qu’en défensive. Quel type de joueur les partisans des Voltigeurs découvriront-ils?

R. «Tout dépend des situations de jeu! Je me décris d’abord et avant tout comme un joueur d’équipe. Je possède une bonne vision du jeu et j’excelle dans le cercle des mises en jeu. Physiquement, je suis à la fois fort et rapide. Je suis toujours soucieux de mettre l’adversaire en échec. Vous allez souvent me voir me replier en défensive pour mieux relancer l’attaque par la suite. J’ai l’habitude d’utiliser la totalité de la patinoire et j’adore aller me poster dans l’enclave. À Lugano et sur l’équipe nationale suisse des moins de 18 ans, j’étais employé tant sur le jeu de puissance qu’à court d’un homme.»

Q. On t’a confié le titre de capitaine au sein du club junior de Lugano et celui d'assistant-capitaine au sein de l’équipe nationale suisse des moins de 18 ans. Quelle contribution peux-tu apporter au sein d’une formation, tant sur la patinoire que dans le vestiaire?

R. «Je suis un gars sérieux, qui écoute et qui essaie toujours de donner un coup de main à mes amis. J’ai le sens de l’engagement. Je n’hésite pas à me sacrifier pour aider mon équipe. Et je déteste perdre.»

Q. Quels sont tes attentes et tes objectifs en vue de la prochaine saison?

R. «Le hockey suisse progresse à pas de géant et j’ai hâte de le démontrer aux partisans des Voltigeurs. J’ai eu la chance de lire les commentaires de Dominic Ricard à mon sujet dans un article du journal L’Express. Je suis impatient de jouer avec Olivier Archambault et Marc-Olivier Brouillard afin de les alimenter avec la rondelle. En compagnie de mes coéquipiers, je veux aider les Voltigeurs à connaître une bonne saison.»

Q. Tu participeras au camp de l’équipe nationale suisse des moins de 20 ans, du 21 au 27 juillet, à Arosa. Comment évalues-tu tes chances d’être sélectionné afin de représenter ton pays au championnat mondial de hockey junior, l’hiver prochain?

R. «Je suis confiant. À Arosa, on va s’entraîner très fort sous les ordres de l’entraîneur Sean Simpson. On va jouer quatre parties contre l’Allemagne et le Danemark. Ensuite, je vais finaliser ma préparation en vue de mon départ pour Drummondville.»

Q. Tu débarqueras à Drummondville le 6 août prochain, soit une semaine avant le début du camp d’entraînement des Voltigeurs, et on pourra te voir en action dans le cadre de l’école de hockey Nordik de Saint-Cyrille. Quels sont tes sentiments à l’aube de vivre l’expérience nord-américaine?

R. «Je suis vraiment impatient. En arrivant le 6 août, j’aurai le temps de m’acclimater et de rencontrer mes coéquipiers, l’entraîneur Mario Duhamel et le personnel de l’équipe. Ce sera pour moi une expérience complètement nouvelle qui sera, j’en suis sûr, très positive. Je tiens d’ailleurs à remercier les Voltigeurs de m’offrir cette opportunité fantastique. Je remercie aussi le HC Lugano, où j’ai passé cinq merveilleuses années.»

Lukas Balmelli en quelques lignes…

- Position : centre

- Taille : 6 pieds, 2 pouces

- Poids : 185 livres

- Lieu de naissance : Mendrisio, Suisse

- Âge : 18 ans

- Sélectionné par les Voltigeurs au 19e rang au total en première ronde lors du dernier repêchage européen de la Ligue canadienne de hockey

Statistiques en 2011-2012…

- HC Lugano junior : 10-6-16 en 35 parties

- HC Lugano élite : 0-0-0 en 4 parties

- Équipe nationale suisse des moins de 18 ans : 1-1-2 en 6 parties

Organisations: L’Express, école de hockey Nordik de Saint-Cyrille

Lieux géographiques: Amérique du Nord, Canada, Lugano Espagne Arosa Drummondville Allemagne Danemark Suisse

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • T.Seguin
    19 juillet 2012 - 06:39

    Le chandail lui donne un air svelte. Il ne paraît pas ses 185lbs. Beau gilet!

  • Annie Pepin
    18 juillet 2012 - 13:33

    C'est un beau chandail en effet. Mais est-ce que celui de l'autre couleur lui ira aussi bien?

  • Sam Théroux
    18 juillet 2012 - 06:39

    C'est vrai qu'il a fier allure dans ce chandail! Pas mal plus en tout cas que dans un chandail de CPC.