Pas de nouvel amphithéâtre pour les Voltigeurs

Jean-Pierre
Jean-Pierre Boisvert
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L'étude recommande le réaménagement du CMD et l'ajout d'une nouvelle glace

Le projet d'un tout nouvel aréna de 5 000 sièges, dont rêve la direction des Voltigeurs de Drummondville, doit être mis sur la glace, si l'on en juge par les résultats de l'étude de pertinence qui ont été dévoilés ce matin par la Ville de Drummondville.

La rencontre de presse a réuni Steve Bazinet, directeur des loisirs, la mairesse Francine Ruest Jutras et Roberto Léveillée, président du comité des sports, du plein air et de l’activité physique.

Les élus veulent plutôt en savoir plus long sur l’ajout d’une nouvelle glace, entourée de 200 à 1000 sièges, et le réaménagement du Centre Marcel-Dionne; ces deux avenues constituant la recommandation de la firme Raymond Chabot Grant Thornton, qui, en novembre 2011, a été mandatée par la Ville pour analyser les besoins d'un nouvel amphithéâtre.

En rencontre de presse, la mairesse Francine Ruest Jutras, accompagnée de Steve Bazinet, directeur des loisirs, et de Roberto Léveillée, président du comité des sports, du plein air et de l’activité physique, a d'abord précisé que l’étude, visant à déterminer les besoins des utilisateurs et des associations sportives et ceux de l’équipe de hockey Les Voltigeurs, reposait essentiellement sur quatre scénarios: «C’est-à-dire le statu quo, la construction d’un nouvel amphithéâtre, le réaménagement du Centre Marcel-Dionne (CMD) et l’ajout d’une glace et enfin la construction d’une glace additionnelle seulement. La recommandation de la firme cible le troisième scénario, soit le réaménagement du Centre Marcel-Dionne et l’ajout d’une glace, et c’est dans cette direction que nous voulons poursuivre notre réflexion» a-t-elle mentionné.

En conséquence, la Ville ira en appel d'offres afin que des professionnels se penchent sur la faisabilité de cette recommandation à deux volets et voir quels en seront les véritables coûts.

Pour le reste, rien n'est défini. Le réaménagement du Centre Marcel-Dionne (3028 sièges actuellement) n'est pas clairement établi. De même l'ajout d'une nouvelle glace ne dit pas combien de spectateurs pourront s'y asseoir, ni même si elle sera de grandeur olympique. Le choix de l'emplacement n'a même pas été discuté.

Le Centre Marcel-Dionne avec 3500 sièges?

«Là, on a vu les besoins qu'on a en termes d'heures de glace, qui ont augmenté de 52% entre 2006 et 2011, particulièrement pour le hockey mineur, les ligues adultes et le patinage artistique», a indiqué Roberto Léveillée. Quant à l'augmentation du nombre de sièges au Centre Marcel-Dionne, la mairesse et le conseiller municipal ont fait valoir que, selon les nouvelles tendances, qui se sont manifestées à Sherbrooke et Boisbriand, agrandir le CMD jusqu'à 3500 places assises apparaît comme une cible raisonnable. Mme Ruest Jutras a rappelé une déclaration de Gilles Courteau, commissaire de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), à l'effet que des villes avec un aréna de 3500 sièges pourront présenter le tournoi de la Coupe Memorial. «Il est probable que le Centre de foires pourra accueillir des spectacles qui, comme celui d'Éric Lapointe, tiennent à l'écart les utilisateurs du CMD durant trois jours», a souligné M. Léveillé.

Est-ce à dire que le projet d'un nouvel aréna de 4000 à 5000 sièges est complètement écarté? Pas nécessairement. «L'étude de faisabilité nous éclaira aussi sur les programmes d'aide des gouvernements d'Ottawa et de Québec. En parallèle, il n'est pas exclu que l'organisation des Voltigeurs vienne bonifier le scénario et que se tienne une levée de fonds semblable à celle qui a contribué au financement de la Maison des arts», a laissé entendre Mme Ruest Jutras. «Si les coûts du scénario ciblé sont démesurés, on va regarder autre chose», a admis M. Léveillé.

L'étude de RCGT, qui a coûté 40 000 $, ne sera pas rendue publique. «Nous considérons que c'est un outil de travail», a expliqué la mairesse.

À lire également :

Éric Verrier demeure prudent : «Aucun scénario n'est écarté»

Organisations: Centre Marcel-Dionne, Raymond Chabot Grant Thornton, Ligue de hockey junior majeur du Québec Centre de foires

Lieux géographiques: Sherbrooke, Boisbriand, Ottawa Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires