Le centre sur mesure pour Archambault et Brouillard ?

Gérard
Gérard Martin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les Voltigeurs croient l'avoir trouvé en Lukas Balmelli

Sans rien vouloir enlever aux qualités des autres joueurs de centre de l'équipe, Dominic Ricard, le directeur général des Voltigeurs, croit avoir trouvé en Lukas Balmelli le candidat potentiel pour alimenter les Marc-Olivier Brouillard et Olivier Archambault au sein du 1er trio.

Parlant au 19e rang lors du Repêchage international de la Ligue canadienne de hockey (LCH), mercredi, les Rouges ont jeté leur dévolu sur Balmelli, un Suisse ayant une ascendance italienne de 18 ans qui a évolué l'an dernier à Lugano où il était capitaine de son équipe junior.

Selon André Ruel, le conseiller hockey des Voltigeurs, qui a eu la chance de voir à l'œuvre le jeune homme de 6 pieds et 2 pouces et de 185 livres lors du Championnat des moins de 18 ans, Lukas Balmelli a tous les atouts pour réussir même s'il n'est pas réputé être un fin marqueur.

En dépit de son jeune âge, le Suisse a disputé trois parties la saison dernière avec l'équipe élite de Lugano avec laquelle il avait d'ailleurs un contrat pour l'an prochain.

Selon André Ruel, cela ne l'empêchera pas de venir jouer à Drummondville la saison prochaine car le rêve de Balmelli est de se faire voir des dépisteurs du hockey professionnel en vue d'avoir sa chance de faire éventuellement carrière dans le hockey professionnel nord-américain.

Au dire de Dominic Ricard, Lukas n'est pas tombé en bas de sa chaise non plus lorsque les Voltigeurs l'ont joint mercredi pour lui faire part de sa sélection car les deux parties avaient déjà convenu de cette possibilité.

«Lukas Balmelli est l'attaquant dont nous souhaitions faire l'acquisition, restait juste à voir s'il allait être là lorsque viendrait notre tour», a exprimé un Ricard manifestement heureux de la tournure des événements.

Quand Ricard et Ruel parlent de la nouvelle acquisition des Voltigeurs, ils ont sensiblement les mêmes mots pour le décrire.

On parle de Balmelli comme un joueur qui patine des deux côtés de la patinoire, qui n'a pas peur de se salir les mains, qui excelle dans les mises en jeu et qui a des qualités de leader comme en fait foi son titre de capitaine à Lugano.

On dit de lui qu'il a le physique et le mental pour réussir.

Pour l'instant, Dominic Ricard n'hésite pas à dire que le jeune homme regroupe toutes les caractéristiques que les Voltigeurs aiment d'un hockeyeur et qu'il cadrera très bien avec les 22 autres joueurs actuels de l'équipe.

Une police d'assurance

Le 2e choix des Voltigeurs lors de ce repêchage est un défenseur russe du nom d'Alex Baskakov dont ils ont obtenu les droits au 79e tour.

Évoluant aux États-Unis depuis deux ans dont l'an dernier avec une équipe junior A de la région de Saint-Louis, on dit de Baskakov qu'il a de belles habiletés offensives et qu'il est particulièrement à l'aise pour alimenter un jeu de puissance, lui qui est né le 21 décembre 1993 à Ufa.

Celui qui fait 6 pieds et 1 pouce sur une charpente de 180 livres a connu une saison de 9 buts et 30 passes.

Selon André Ruel, Baskakov aurait certes le potentiel pour remplir un poste de 4e ou de 5e défenseur dès la saison prochaine, sauf qu'il n'est pas certain qu'il restera à Drummondville.

De fait, Baskakov, qui a le même agent que Raman Hrabarenka, est bien au fait que le poste de 2e européen appartient au défenseur de 20 ans et qu'il constitue donc une police d'assurance au cas où…

Hrabarenka, nous a indiqué Dominic Ricard, a accepté l'invitation du Lightning de Tampa Bay pour prendre part à leur camp afin de tenter de décrocher un contrat professionnel.

Le directeur général des Voltigeurs croit d'ailleurs qu'il est loin d'être impossible que le Biélorusse réussisse à convaincre Steve Yzerman du grand potentiel qui l'habite, sauf que les deux camps ont déjà convenu qu'une autre année de hockey junior serait de nature à bien compléter le développement du défenseur format géant.

Advenant le retour de Hrabarenka avec l'équipe drummondvilloise comme on l'anticipe déjà, les Voltigeurs n'auront aucun autre choix de libérer Baskakov qui, malgré tout, a donné l'assurance qu'il sera à Drummondville pour le camp et les matchs préparatoires.

S'il n'est pas réclamé par une autre équipe de la LHJMQ, le défenseur russe pourra alors retourner en sol américain pour y poursuivre sa carrière avec une équipe junior A.

Chose certaine, autant le directeur général Dominic Ricard que son conseiller hockey, André Ruel, sont manifestement satisfaits du déroulement du repêchage des joueurs européens.

C'est évidemment l'avenir qui nous dira s'ils ont raison de se réjouir de ces deux choix, particulièrement celui de Lukas Balmelli sur lequel l'équipe fonde déjà de grands espoirs.

Organisations: Ligue canadienne de hockey

Lieux géographiques: Lugano, Suisse, Drummondville États-Unis Région de Saint-Louis Ufa Lightning de Tampa Bay

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires