Indisciplinés… et déclassés

Jonathan
Jonathan Habashi
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Voltigeurs 2, Remparts 10

Le Colisée Pepsi peut être l'un des environnements les plus hostiles dans le hockey junior canadien. Les Voltigeurs l'ont appris à leurs dépens, lundi soir, quand ils ont été déclassés pour un deuxième match consécutif, s'inclinant 10-2 face aux Remparts devant une foule de 10 997 partisans gonflés à bloc. Les Drummondvillois tirent désormais de l'arrière 2-0 dans cette série quatre-de-sept.

Le match s’est joué dès l’engagement initial, quand les Remparts ont profité de l’indiscipline des visiteurs pour se forger une avance de 4-0. Le carnage s’est poursuivi au deuxième vingt, durant lequel la troupe de Patrick Roy a accentué son avance à 8-0.

Totalement démunis devant la force de frappe des locaux, les protégés de Mario Duhamel ont empiré leur cas en offrant pas moins de neuf avantages numériques à leurs adversaires, qui en ont profité pour marquer quatre buts. L’attaque massive drummondvilloise a été limitée à un but en cinq tentatives.

Après le match, Duhamel a refusé de pointer du doigt l’indiscipline de ses joueurs.

«Quand on affronte un adversaire aussi habile et talentueux, on doit faire preuve de calme, de caractère et de leadership sur la patinoire. Présentement, on se fait manger dans toutes ces facettes du jeu. C’est une chose d’être battus par le talent, mais je n’accepterai jamais qu’on soit battus dans l’intensité», a lancé l’entraîneur-chef des Voltigeurs.

Tel un bateau en pleine dérive, les Voltigeurs doivent également composer avec la tenue médiocre de leurs gardiens. Pour un deuxième match consécutif, Domenic Graham a été remplacé par Alexandre Véronneau après avoir cédé trois fois sur les neuf premiers tirs dirigés vers lui en première période. Le gardien de 17 ans a toutefois été renvoyé dans la mêlée en deuxième période, alors que la marque était de 6-0. Les Remparts ont décoché une salve de 41 lancers vers le filet des Voltigeurs. À l’autre bout de la patinoire, Louis Domingue n’a fait face qu’à 18 rondelles.

«Du gardien jusqu’aux attaquants, en passant par les défenseurs et le personnel d’entraîneurs, on est tous dans le même bateau. On doit se retrousser les manches, tout simplement», a affirmé Mario Duhamel.

Dans le camp des Remparts, Patrick Roy s’est dit satisfait d’avoir vu ses joueurs résister à la tentation de répliquer aux coups de l’adversaire. Du même souffle, l’ancien gardien étoile n’a pas hésité à critiquer le style de jeu des Voltigeurs.

«Les Voltigeurs ont joué comme ça tout l’hiver et ils veulent continuer de cette façon. Heureusement, les arbitres sont intervenus quand ils ont abusé de la situation après le sifflet. Si c’était moi qui coachais comme ça, je passerais en boucle à LCN. C’est dommage, parce que le hockey doit évoluer. Le hockey n’a pas besoin de coups de bâton après le sifflet, mais plutôt d’exécution rapide, de mises en échec solides et de beaux arrêts», a affirmé Patrick Roy.

Dans le camp des vainqueurs, Gabriel Desjardins (2-1), Frédérick Roy (1-2), Logan Shaw (2-0), Anthony Duclair (1-1), Alexandre Comtois (1-1), Adam Erne, Jérémie Malouin et Mathieu Lavallée ont fait bouger les cordages. Mickail Grigorenko (0-3), Philippe Archambault (0-3) et Martin Lefebvre (0-2) ont profité de ce festival offensif pour engraisser leur fiche personnelle.

«C’est incroyable le nombre de buts qu’on a marqués sur des replis défensifs dans cette série. C’est le type de hockey qu’on doit jouer. Mais autant j’ai aimé nos deux premières périodes, autant on a moins patiné en troisième. Si on ne joue pas comme dans les 40 premières minutes, il va y avoir un match à Drummondville. On ne doit connaître aucun relâchement, car de leur côté, les Voltigeurs vont donner un gros coup lors du prochain match», a averti Patrick Roy.

Marc-Olivier Brouillard (1-1) et André Bouvet-Morrissette ont assuré la timide réplique des Voltigeurs. Les Drummondvillois espèrent maintenant renverser la vapeur alors que la série se transportera au Centre Marcel-Dionne, mardi et jeudi soirs.

«J’espère qu’on a été secoués comme il faut en vue du prochain match. On doit arriver prêts devant nos partisans», a lancé Mario Duhamel avant de tourner les talons.

Le fil du match

Comme lors du premier duel, les Remparts ont déferlé sur la patinoire comme un véritable tsunami lors de l’engagement initial, durant lequel ils ont pris les devants 4-0. D’entrée de jeu, les Voltigeurs ne se sont pas aidés en écopant de deux punitions, dont une pour avoir eu trop de joueurs sur la patinoire. Logan Shaw en a profité pour ouvrir le pointage à 4 min 36 s en décochant un tir sur réception depuis le cercle des mises en jeu. Les locaux ont accentué leur avance en marquant deux buts en moins d’une minute en milieu d’engagement. Adam Erne a d’abord fait mal paraître Raman Hrabarenka à la ligne bleue avant de s’échapper devant Graham, qu’il a battu entre les jambières. Un revirement causé par Olivier Archambault à la ligne bleue adverse a ensuite permis à Gabriel Desjardins de s’échapper et de surprendre Graham à nouveau entre les jambières. Ayant cédé trois fois sur neuf tirs, Graham a alors été remplacé par Alexandre Véronneau pour un deuxième match consécutif. Dépassés par les événements, les Voltigeurs sont ensuite tombés encore davantage dans l’indiscipline, les frères Marc-Olivier et Nikolas Brouillard écopant de deux punitions inutiles. Alexandre Comtois en a profité pour fait mal à son ancienne équipe en marquant le quatrième but des siens.

De retour sur la patinoire, les Remparts n’ont pas ralenti la cadence. Jérémie Malouin a porté la marque à 5-0 dès la 23e seconde du deuxième vingt grâce à un tir des poignets parfait de l’enclave. Anthony Duclair en a remis quelques instants plus tard en faisant mouche depuis l’arrière du filet durant un autre avantage numérique, ce qui a envoyé Véronneau (trois buts sur 14 tirs) aux douches. À peine de retour devant le filet, Graham a été accueilli par le deuxième but de la soirée de Logan Shaw. Mathieu Lavallée a poursuivi le massacre en touchant la cible en fin d’engagement.

Les Voltigeurs se sont enfin inscrits sur la feuille de pointage en début de troisième période, grâce à une superbe pièce de jeu individuelle de Marc-Olivier Brouillard. Gabriel Desjardins a riposté quelques minutes plus tard en marquant sur une autre échappée, cette fois-ci en désavantage numérique. André Bouvet-Morrissette a marqué le deuxième but des Voltigeurs via un jeu de puissance, mais Frédérick Roy a complété le pointage pour les Remparts en fin de rencontre.

Bloc-notes…

Jonathan Oligny ne s’est pas fait d’amis en s’en prenant à Louis Domingue lors du premier match. Le défenseur des Voltigeurs a copieusement été hué par les partisans des Remparts chaque fois qu’il touchait à la rondelle… De son côté, Domenic Graham a imité Patrick Roy et Carey Price en levant les bras au ciel afin de répondre à la foule qui l’applaudissait par dérision après un arrêt de routine alors que le pointage était de 7-0… D’autres photos du match à voir ici

Organisations: Centre Marcel-Dionne

Lieux géographiques: Camp des Remparts, Drummondville

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Red Devil
    27 mars 2012 - 10:13

    L'indiscipline sur la glace observée à Québec est tout simplement de la mauvaise gestion qui vient de derrière le banc. Un coach incapable de faire comprendre comment l'intensité doit se traduire sur la glace a devant lui une équipe indisciplinée qui ne sait plus où donner de la tête...elle se rend vulnérable face à une puissance telle les Remparts qui n'ont qu'à demeurer calme et profiter des occasions en supériorité numérique. De part son attitude et son incapacité, le coach et ses adjoints sont à ruiner la carrière junior de certains de leurs joueurs...pensez-y comme il faut...parents de ces joueurs et hauts dirigeants de Drummondville!

    • RICHARD
      27 mars 2012 - 15:21

      Très d'accord avec les commentaires de RED DEVIL. D'ailleurs on est aussi à ruiner l' image de nos Voltigeurs - Voyez les commentaires sur les Voltigeurs sur le site du journal du Soleil de Québec ! Affreux La Direction va- t-elle répondre ???

  • tommy
    27 mars 2012 - 10:01

    un peu d'acord avec pico mais il y a des joueurs assis dans les estrades qui pouraient faire la difference bravo pour efforts

  • pico
    26 mars 2012 - 23:24

    je crois que c est le temps de faire le menage autant en haut quand bas sinon oublier ca ns c est fini les .............. de saison

  • pico
    26 mars 2012 - 23:19

    aye les boys sorter vos pancartes rouge pis aller leur appuyer dehors avec les etudiants collegial universitaire pis bientot secondaire et apres primaire