Duhamel se fait rassurant malgré une correction

Jonathan
Jonathan Habashi
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Voltigeurs 1, Cataractes 6

Les Voltigeurs ont continué de réinventer la définition du mot «inconstance», samedi, à Shawinigan, quand ils ont été corrigés 6-1 par les Cataractes. Après une séquence de quatre victoires, voilà que les Drummondvillois viennent d’encaisser un troisième revers consécutif.

Corrigés 6-1 par les Cataractes, samedi, à Shawinigan, les Voltigeurs ont encaissé une troisième défaite consécutive. (Photo d’archives, Ghyslain Bergeron)

Un peu comme ce fut le cas la veille dans l’inquiétante défaite de 6-4 face à l’Armada, les Voltigeurs ont pris les devants tôt dans le match avant de s’écrouler défensivement. Après avoir vu Jérôme Raymond ouvrir le pointage, les Cataractes (16-6-1-2) ont riposté en marquant trois fois avant la fin du premier engagement. Les hôtes du prochain tournoi de la Coupe Memorial n’ont plus jamais regardé derrière par la suite, en route vers une huitième victoire consécutive à domicile.

Malgré la sévérité de cette défaite, Mario Duhamel a voulu se montrer rassurant lorsque joint après la rencontre. L’entraîneur-chef des Voltigeurs a d’abord mis en contexte que son club avait été battu par une meilleure équipe.

«Il n’y a pas de comparaisons à faire avec le match de vendredi. D’une part, on affrontait une équipe de pointe. Les Cataractes ont bien exécuté, particulièrement autour du filet. Ils ont été bien servis par leur expérience, sans compter que leur gardien a livré une bonne performance», a-t-il fait valoir.

«De notre côté, on a déployé un meilleur effort que vendredi, a ajouté Duhamel. En tant qu’équipe, on s’est beaucoup plus respecté. Nos joueurs ont démontré un meilleur esprit de corps. Ils ont joué en unité de cinq, ils ont bloqué des tirs et ils ont été combatifs. Bref, on a fait un pas vers l’avant, toujours en comparaison avec le match de vendredi.»

Les gardiens Domenic Graham et Gabriel Girard ont reçu chacun 30 lancers. Les six buts des Cataractes ont été inscrits à égalité numérique. Loïk Poudrier et Frédérick Gaudreau ont réussi chacun un doublé. Pierre-Olivier Morin (1-1) et Alexandre Grandmaison ont également trouvé le fond du filet.

«On a fait remarquer à nos joueurs que les Cataractes ont marqué des buts à la manière des Voltigeurs. Ils ont attaqué notre filet avec beaucoup de détermination et de persévérance. On doit s’inspirer de ça», a fait valoir Mario Duhamel.

Par ailleurs, le pilote des Voltigeurs a tenu à souligner le travail de ses unités spéciales.

«On n’a pas marqué en avantage numérique (0 en 5), mais on a été menaçants. Quant à notre désavantage numérique, il a encore une fois été excellent (7 en 7)», a-t-il fait remarquer.

Les Voltigeurs (10-12-1-1) recevront l’Océanic de Rimouski (14-10-0-0), ce dimanche, à compter de 16 h. Les deux équipes en seront à un troisième match en autant de jours. Domenic Graham sera à nouveau envoyé dans la mêlée.

Bloc-notes…

Comme c’est souvent le cas entre ces deux adversaires, le match a été disputé sous le signe de la robustesse. Jonathan Oligny a notamment été expulsé du match pour avoir administré une mise en échec par derrière en fin de troisième période. Une suspension n’est pas à écarter… Les Voltigeurs étaient notamment privés des services de Matt Boudens. Blessé à un genou, la veille, contre l’Armada, l’attaquant ontarien sera tenu à l’écart du jeu durant deux à quatre semaines… Rayé de la formation lors du match précédent, Francis Lambert-Lemay a pris la place de Jonathan Rizzo dans l’alignement des Voltigeurs. Le défenseur de 18 ans a toutefois terminé sa soirée de travail avec un différentiel de -4… La séquence de parties avec au moins un but d’André Bouvet-Morrissette a pris fin à six…

Lieux géographiques: Place de Jonathan Rizzo

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires