Au tour de Boudens de se faire des amis

Jonathan
Jonathan Habashi
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

À la veille de l’ultime vague de coupures du camp d’entraînement des Voltigeurs de Drummondville, certains joueurs n’ont pas raté l’occasion de se faire valoir, samedi soir, au Centre Bionest. La formation drummondvilloise a néanmoins subi une défaite de 3-2 en fusillade face aux Cataractes de Shawinigan.

L’attaquant de 18 ans Matt Boudens, un agent libre ontarien invité au camp des Voltigeurs, a continué sur sa lancée, samedi soir, à Shawinigan. (Photo : Ghyslain Bergeron)

Après avoir vu Michael Chaput ouvrir le pointage en début de deuxième période, Bryce Milson (en avantage numérique) et Nikolas Brouillard ont permis aux Voltigeurs de prendre les devants 2-1 avant la fin de l’engagement. Peter Sakaris a ramené les deux équipes à la case départ durant un jeu de puissance vers le milieu du troisième vingt.

En fusillade, Michael Chaput et Matthew Bursey (but décisif lors de la septième vague) ont fait pencher la balance du côté des locaux. Matthew Andreacchi a été le seul à faire scintiller la lumière rouge pour les visiteurs.

«Dans l’ensemble, j’ai aimé ce que j’ai vu ce soir, d’autant plus que les Cataractes misaient sur un bon alignement. Il n’y avait pas beaucoup d’espace sur la patinoire, de telle sorte que personne ne s’est vraiment démarqué. Plusieurs de nos joueurs ont quand même accompli des petits détails importants à nos yeux», a commenté l’entraîneur-chef des Voltigeurs, Mario Duhamel, lorsque joint après la rencontre.

«On a toutefois encore beaucoup de travail à faire, a-t-il pris soin d’ajouter. Lors de nos deux matchs hors-concours, nos joueurs ont fait de trop longues présences sur la patinoire, ce qui n’est pas conforme à l’identité des Voltigeurs. Ça explique pourquoi on a cassé à certains moments. On n’avait pas l’énergie nécessaire pour utiliser notre vitesse et notre physique pendant 60 minutes.»

Le duel a été ponctué de trois batailles, dont une opposant Matt Boudens à Dillon Donnelly. À son premier match hors-concours dans les rangs juniors québécois, Boudens, un attaquant ontarien de 18 ans présent au camp des Voltigeurs en tant que joueur invité, a également préparé le but de Brouillard.

«Boudens s’est encore fait des amis en allant défendre un coéquipier. Il n’a pas choisi son adversaire en affrontant Donnelly. C’est un gars d’équipe qui nous impressionne depuis le début du camp grâce à son enthousiasme et à sa prestance sur la patinoire», a commenté Duhamel, qui a également apprécié voir Jérôme Raymond se porter à la défense de Mitchell Robillard, victime d’une mise en échec illégale de Yannick Veilleux.

Les dirigeants des Voltigeurs procéderont à une importante vague de coupures, dimanche, ce qui devrait permettre d’identifier les 23 joueurs qui amorceront la saison régulière à Drummondville.

Lieux géographiques: Camp des Voltigeurs, Drummondville

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires