Gabriel Dumont : une dose de caractère pour le CH

Jonathan
Jonathan Habashi
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Après Dany Massé le printemps dernier, Gabriel Dumont est devenu le deuxième produit des Voltigeurs de Drummondville à faire son entrée dans la grande famille du Canadien de Montréal en l’espace de quelques mois, samedi après-midi. Le jeune homme 19 ans a entendu son nom être prononcé en cinquième ronde au repêchage de la LNH.

Gabriel Dumont : une dose de caractère pour le CH

La sélection d’un joueur de la trempe de Dumont pourrait permettre de combler une lacune criante chez les Glorieux aux yeux de plusieurs observateurs. Le fougeux attaquant est le candidat idéal pour injecter une bonne dose de caractère au sein d’une équipe qui en a cruellement besoin. «Des joueurs dans le moule de Gabriel Dumont, il n’y en a pas beaucoup, que ce soit chez le Canadien ou dans n’importe quelle organisation. C’est un joueur spécial, vraiment dans une classe à part. Le Canadien a fait un bon coup en le sélectionnant», a déclaré le directeur général des Voltigeurs, Dominic Ricard. «Dumont n’est pas le plus gros, mais il joue à la hauteur de son caractère. Bien sûr, les joueurs de son gabarit ont souvent un cheminement plus long avant d’atteindre les rangs professionnels, par exemple en revenant jouer dans le junior à 20 ans, mais à force de persévérance, ils finissent par se faire une place», a ajouté Ricard.

Les performances électrisantes de Dumont lors du dernier tournoi de la Coupe Memorial, où il s’est avéré l’un des joueurs les plus acharnés sur la glace du Colisée de Rimouski, lui auront finalement permis d’être sélectionné plus tôt que prévu. Son nom a été prononcé au 139e rang au total, alors qu’il figurait au 153e échelon chez les espoirs nord-américains. «Je ne savais même pas si j’allais être repêché aujourd’hui, alors de me retrouver avec le Canadien, c’est une sensation incroyable. C’est un rêve qui devient réalité, car Montréal a toujours été mon équipe préférée», a lancé Dumont, joint quelques minutes après avoir été repêché.

En entrevue sur les ondes de RDS, le directeur du recrutement du Tricolore, Trevor Timmins, n’a pas hésité à vanter le caractère du petit numéro 40 des Voltigeurs. «Dumont n’est pas le plus imposant physiquement, mais il joue plus gros que son gabarit. Il fait sentir sa présence chaque fois qu’il saute sur la patinoire. Il a un avenir certain dans la Ligue nationale», a-t-il affirmé.

Timmins a aussi fait remarquer que Dumont a maintenu le troisième meilleur ratio par match au chapitre des buts marqués à cinq contre cinq. Seuls Yannick Riendeau et Mikhaïl Stefanovich ont mieux fait que lui la saison dernière à travers la LHJMQ. Également interviewé sur les ondes de RDS, le père de Gabriel Dumont s’est dit confiant de voir son fils se frayer un chemin jusque dans la LNH. «À chaque étape de sa carrière, Gabriel a su monter son jeu d’un cran. Je suis convaincu qu’il va être capable de le faire encore une fois», a-t-il dit.

Au sein de l’organisation du Canadien, Gabriel Dumont retrouvera plusieurs anciens porte-couleurs des Voltigeurs. Patrice Brisebois, Guillaume Latendresse, Olivier Fortier, Dany Massé, Frédéric St-Denis et Loïc Lacasse font déjà partie de l’organisation montréalaise. C’est sans comtper que Guy Boucher pourrait bientôt faire le saut derrière le banc des Bulldogs de Hamilton.

Organisations: CH, Ligue nationale, LNH

Lieux géographiques: Montréal, Banc des Bulldogs de Hamilton

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires