Les Sénateurs dominent les Riverains

Jonathan
Jonathan Habashi
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La saison de football scolaire juvénile a pris son envol, samedi après-midi, au terrain de l’école Marie-Rivier. Dans un duel tout drummondvillois, les Sénateurs du Collège Saint-Bernard ont infligé une cuisante défaite de 37-0 aux Riverains de l’endroit.

Le porteur de ballon Guillaume Conraud-Arès, des Sénateurs, a battu les Riverains presque à lui seul, samedi, au terrain de l’école Marie-Rivier.

Menant 14-0 après la première demie, les Sénateurs ont ouvert la machine dans la deuxième portion de la rencontre, ne laissant entrevoir aucun espoir aux locaux. Année après année, les représentants de l’établissement de l’avenue des Frères semblent avoir le numéro de leurs rivaux de la rue Saint-Félix.

Dans la victoire, le quart-arrière Simon Gagné a éclipsé son vis-à-vis, Anthony Chagnon. Le match a toutefois été l’affaire du porteur de ballon Guillaume Conraud-Arès, qui a livré une autre performance à la hauteur de son talent. Tout simplement dominant, l’élève de cinquième secondaire a réussi pas moins de quatre touchés, dont un sur une impressionnante course d’environ 70 verges.

«C’est une performance sans bavure. Physiquement, on les a complètement dominés. Comme on avait peu pratiqué, je craignais un manque de synchronisme, mais on a affiché une cohésion surprenante. La présence d’un vétéran au poste de quart-arrière a calmé nos recrues», a commenté l’entraîneur-chef des Sénateurs, Luc Sylvain.

Dans le camp des Riverains, l’entraîneur-chef Michaël Robin a pointé du doigt l’attitude défaitiste et le manque d’ardeur au travail de ses protégés.

«C’est un total manque d’effort. Dès le départ, nos joueurs semblaient intimidés. Notre offensive a été exécrable en première demie, ce qui a fatigué notre défensive, qui a passé trop de temps sur le terrain. À 14-0, les gars ont abandonné, ce qui est inacceptable. On va devoir améliorer notre éthique de travail, qui était pourtant notre marque de commerce dans le passé», a déploré Robin, qui a vu le porteur de ballon Olivier Lebel tomber au combat en début de match.

«On avait pourtant connu un beau printemps. Je m’attendais à beaucoup plus de mon équipe», a-t-il encore laissé tomber.

Nouvelle ligue

Cette saison, les Sénateurs et les Riverains font leur entrée au sein d’une nouvelle ligue : la deuxième division de la Montérégie. Il s’agit d’un calibre plus relevé que celui où ils évoluaient l’an dernier, quand la première et la deuxième divisions des Cantons-de-l’Est avaient fusionné, ce qui avait donné lieu à plusieurs luttes inégales.

«Cette saison, on tombe dans l’inconnu. On sait que cette ligue est mieux équilibrée, mais on ne connait pas nos adversaires. Chaque match sera donc une découverte. Ce sera difficile, mais on est prêts à relever ce défi», a indiqué Luc Sylvain, qui a mené son équipe à la finale régionale des Cantons-de-l’Est, l’an dernier.

Les Sénateurs (1-0) et les Riverains (0-1) s’affronteront une deuxième fois le vendredi 19 octobre, à 19 h 30, au terrain du Collège Saint-Bernard. Il s’agira du huitième et dernier match de la saison régulière pour les deux équipes.

Patriotes et Panthères

Du côté des Cantons-de-l’Est, Drummondville sera représentée par deux équipes dans la nouvelle division 2B : les Patriotes de l’école La Poudrière ainsi que les Panthères des écoles Jeanne-Mance/Jean-Raimbault. Ces deux rivaux croiseront le fer le dimanche 30 septembre, à 14 h, au Complexe sportif Marchand.

D'ici là, les Patriotes (14 h) et les Panthères (10 h) amorceront leur saison régulière le samedi 8 septembre, à leur domicile respectif.

Les calendriers complets des différents circuits de football scolaire juvénile du Québec sont disponibles sur le site Web suivant : www.arseqca.com.

Organisations: Cette, Collège Saint-Bernard, école La Poudrière Marchand

Lieux géographiques: Avenue des Frères, Rue Saint-Félix, Cantons-de-l’Est Montérégie Drummondville

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires