Les Gators en doivent une aux Bucs

Gérard
Gérard Martin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les deux équipes s'affronteront en finale ce samedi

Les Gators de Drummondville ont fait payer chèrement aux Chiefs de Sherbrooke la seule défaite inscrite cette année au calendrier régulier de la Ligue de football senior du Québec (huit contre huit), en leur infligeant une défaite de 32 à 14 lors de la demi-finale présentée samedi dernier au terrain de la Poudrière.

Les Gators ont vengé leur seule défaite de l'année en disposant des Chiefs. Pourront-ils répéter l'exploit, samedi prochain, contre les Bucs de Victoriaville, qui les avait battus en finale l'an dernier?

Grâce à ce gain, les hommes du joueur-instructeur Raphaël Poiré ont mérité le privilège d'affronter les Bucs de Victoriaville en finale, cette même formation qui les avait privés du titre ultime la saison dernière lors d'une cruelle défaite de 27 à 20.

Tous les joueurs des Gators qui seront sur le terrain de la Poudrière, ce samedi 30 juin, à 17 h, auront en tête de venger cet affront vieux d'un an, et cela, même si l'on sait que la partie ne sera pas gagnée à l'avance face aux puissants Bucs.

Des Chiefs coriaces

Pour en revenir à ce gain de 32 à 14 des Gators en demi-finale, le pointage n'indique pas tout à fait l'allure de la rencontre, surtout en première partie de chaque demi alors que les visiteurs ont fait preuve d'une grande combativité et ont été opportunistes.

De fait, dès la première possession du ballon, les Drummondvillois ont été victimes d'une interception et rapidement les Chiefs ont pris les devants 6 à 0 à la suite d'un touché non converti.

Dès la série suivante, l'attaque des Gators a repris les choses en main pour marquer à son tour un touché qui n'a pas été converti.

«De son côté, la défensive a rapidement trouvé son rythme donnant ainsi le ballon rapidement le ballon à l'offensive pour nous permettre de faire le maximum de points», commente Raphaël Poiré en rappelant que la demi a pris fin par un pointage de 19 à 6.

Toutefois, dès la première possession de la deuxième demi, les Chiefs ont franchi la ligne des buts pour resserrer le pointage à 19 à 12 et mettre ainsi le match à leur portée.

La série offensive suivante, les Drummondvillois ont répliqué dès lors et à partir de ce moment, ils n'ont plus été vraiment inquiétés.

«Le fait d'avoir un alignement complet, contrairement à notre revers à Sherbrooke, a fait une grosse différence dans la partie. Nous étions confiants et nous savions que nous pouvions gagner ce match. C'est grâce à un effort collectif que nous avons pu nous sauver avec la victoire», a établi Raphaël Poiré.

Reste à voir si le joueur-entraîneur pourra y aller d'une préparation aussi adéquate en vue de l'affrontement de l'année contre les Bucks qui ont disposé pour leur part des Broncs de Saint-Jean par le score de 8 à 2 dans un match axé sur la défensive ?

Lieux géographiques: Sherbrooke, Bucks, Broncs de Saint-Jean

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires