Les négligés créent une surprise

Jonathan Habashi
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le sport réserve parfois de belles surprises. Nettement négligés des parieurs, les Dodgers de Drummondville ont renversé les Expos de Sherbrooke 5-3, jeudi soir, au Stade Amédée-Roy, prenant ainsi une avance de 1-0 dans la série deux-de-trois opposant les deux équipes.

Négligés des parieurs, les Dodgers de Drummondville ont causé une surprise en prenant les devants 1-0 dans la série les opposant aux Expos de Sherbrooke. (Photo d’archives, Ghyslain Bergeron)

Tirant de l’arrière 3-0 après trois manches, les Dodgers ont refusé de baisser les bras, créant l’égalité en quatrième manche. Les Drummondvillois ont ensuite inscrit un point dans chacune des deux dernières manches, pour ainsi signer un triomphe inattendu. En saison régulière, pas moins de 14 victoires avaient séparé les deux formations.

«C’est une victoire d’équipe. Tout le monde a contribué. On a commencé le match du mauvais pied en défensive, mais on s’est serré les coudes par la suite. Personne n’y croyait… à part nous!», a lancé le vétéran Pierre-Luc Joly, visiblement très fier de ses coéquipiers à l’issue de la rencontre.

Dans la victoire, le joueur-entraîneur Dominick Carrier (1-0) a lancé un match complet. Le droitier a cédé trois points mérités sur sept coups sûrs et aucun but sur balles. Il a également retiré six frappeurs sur des prises.

En offensive, Mathieu Couture a récolté deux points produits à l’aide de deux ballons-sacrifices. Mathieu Audet (deux doubles, deux points comptés et un point produit), Dave St-Jacques (trois coups sûrs), Pierre-Luc Joly (deux coups sûrs, dont un double, et un point produit) et Sylvio Fréchette (deux coups sûrs) ont également fait résonner leur bâton.

Dans le camp des Expos, Jason Benson (0-1) a écopé de la défaite. En sept manches, l’artilleur droitier a cédé cinq points, dont quatre mérités, sur 11 coups sûrs et aucun but sur balles. Il a retiré six frappeurs sur des prises.

À l’attaque, Kyle Gerhart a inscrit deux points grâce à un double et un triple. Eddie Lantigua a quant à lui poussé deux de ses coéquipiers à la plaque.

Les deux équipes s’affronteront de nouveau vendredi, à compter de 20 h, au Stade Jacques-Desautels. Le droitier recrue Derek Duchesneau sera opposé au gaucher Éric Cyr, un ancien joueur professionnel.

«Cette série n’est pas terminée. Il nous reste encore un match à aller chercher», a conclu Pierre-Luc Joly.

Lieux géographiques: Camp des Expos

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires