Basketball : des chemins opposés pour les Voltigeurs

Jonathan
Jonathan Habashi
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les deux équipes de basketball du Cégep de Drummondville ont emprunté des routes diamétralement opposées durant la première moitié de la saison régulière dans la deuxième division du circuit collégial québécois.

À la pause du temps des Fêtes, la formation féminine des Voltigeurs occupe le deuxième rang du classement de la section Centre-du-Québec dans la conférence nord-est. La troupe de l’entraîneur-chef Luc Allard présente un dossier de cinq victoires et deux revers, ce qui constitue son meilleur départ depuis plusieurs saisons.

«Je dirige une belle équipe. Comme on ne mise que sur huit joueuses, on manque de profondeur, mais on est en constante progression depuis le début de la saison. Les filles travaillent très fort. Elles jouent très bien défensivement tout en arrivant à générer de l’attaque», raconte Luc Allard.

Les Voltigeurs misent notamment sur Jennifer Leclerc, l’une des joueuses les plus talentueuses à travers la ligue. L’ancienne porte-couleurs des Riverains de l’école Marie-Rivier domine d’ailleurs la section Centre-du-Québec avec une moyenne de 25 points marqués par match.

«Jennifer est une joueuse tout simplement exceptionnelle. Toutefois, le basketball demeure un jeu d’équipe. On doit continuer à jouer en équipe pour connaître du succès», indique Luc Allard.

Lors de leur plus récente sortie, vendredi dernier, à Trois-Rivières, les Drummondvilloises ont vaincu les Dragons du Collège Laflèche (3-4) par le pointage de 66-60.

«Cette victoire était importante en raison du classement, qui est très serré cette saison. Notre objectif est d’atteindre le championnat provincial, mais pour cela, on doit d’abord terminer parmi les trois premières positions en saison régulière afin de passer directement au championnat régional», affirme Luc Allard.

Les Drummondvilloises amorceront la seconde portion de la saison régulière le 25 janvier, en recevant les détentrices de la première position au classement, les Couguars du Collège Champlain de Lennoxville (7-0).

«S’il y a une équipe qui peut battre Lennoxville, c’est bien nous. Pour y parvenir, on va devoir exceller tant défensivement qu’offensivement. On devra aussi profiter du fait qu’elles se croient invincibles. Ce match représente un gros défi, mais en même temps, ce n’est pas là qu’il faut les battre. Qu’on gagne ou qu’on perde cette partie, on devra gérer nos émotions par la suite», prévient Luc Allard.

Une saison difficile pour l’équipe masculine

Pour sa part, la formation masculine des Voltigeurs a connu des moments difficiles en première moitié de saison. N’ayant signé qu’une victoire en neuf sorties, les Drummondvillois occupent le neuvième et avant-dernier rang du classement de la section Centre-du-Québec. Il faut préciser que l’équipe est actuellement en pleine reconstruction puisque neuf de ses treize joueurs sont des recrues. Qui plus est, l’entraîneur-chef Guy Allard doit composer avec l’absence de cinq éléments réguliers qui ne répondent pas aux exigences scolaires du circuit de basketball collégial québécois.

«Notre équipe est très peu expérimentée. Dans les circonstances, nos objectifs sont modestes. On est conscients qu’on ne participera pas aux éliminatoires, alors notre but est plutôt de rétrécir l’écart qui nous sépare de nos rivaux. En début de saison, on perdait nos matchs par une cinquantaine de points, mais à nos quatre dernières parties, on a rivalisé avec l’adversaire pendant au moins trois quarts. On a aussi signé une belle victoire d’équipe contre Shawinigan», témoigne Guy Allard.

«Bref, on progresse d’un match à l’autre. Nos joueurs miseront sur une année d’expérience supplémentaire la saison prochaine», ajoute le pilote de la formation drummondvilloise.

Les Voltigeurs s’attaqueront à la deuxième portion du calendrier régulier en affrontant les Couguars du Collège Champlain de Lennoxville (5-4), le 25 janvier, au Cégep de Drummondville.

Organisations: Collège Champlain de Lennoxville, école Marie-Rivier, Collège Laflèche

Lieux géographiques: Trois-Rivières, Lennoxville, Shawinigan

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires