Le Réseau aquatique applaudit l’initiative du programme «Nager pour survivre»

Lise
Lise Tremblay
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Tout en passant à l'action

En plus d'applaudir la décision du gouvernement du Québec d'offrir, dès la rentrée scolaire, le programme «Nager pour survivre», le Réseau aquatique Drummondville va de l'avant en offrant cette formation essentielle dès le 22 juillet.

Le Réseau aquatique Drummond assure qu'il a le personnel nécessaire pour offrir le programme «Nager pour survivre» aux écoles qui en feront la demande dès cet automne.

En fait, le dimanche 22 juillet, à 10 h, Camille Desautels Lafleur, chef-sauveteur à la piscine Saint-Joseph, proposera aux petits nageurs une activité permettant l'obtention éventuelle du brevet «Nager pour survivre».

À cette occasion, les moniteurs du Réseau seront sur place pour évaluer des jeunes et informer les parents désireux d’en savoir un peu plus sur cette formation.

Deux autres activités seront organisées par la Réseau aquatique Drummondville durant la Semaine de prévention des noyades, toutes les deux le mercredi 25 juillet.

Tout d’abord, en après-midi, la brigade Splash, parrainée par la Société de sauvetage du Québec, sera de passage à la piscine Saint-Jean-Baptiste en début d’après-midi et par la suite à la piscine du Secteur Sud.

Et, à 14 h, les moniteurs-sauveteurs du Réseau aquatique procéderont à une simulation d’un sauvetage d’une personne blessée à la colonne vertébrale. Cette simulation se tiendra dans les huit piscines extérieures de Drummondville, tout comme elle se fera d’une façon simultanée dans plus de 300 piscines au Québec.

«Chaque année, il y a trop de noyades au Québec. Si un programme comme vient de lancer le gouvernement québécois peut permettre d'en réduire le nombre, particulièrement chez les très jeunes, c’est une bonne initiative», a exprimé Lucie Roy, directrice générale du Réseau aquatique Drummondville.

Déjà, elle a fait savoir que le Réseau mettra tout en œuvre pour répondre aux demandes des écoles volontaires.

«Au cours des prochaines semaines, nous allons élaborer une stratégie qui nous permettra d’offrir cette formation dès le début du calendrier scolaire 2012-2013. Nous allons travailler de concert avec la Commission scolaire des Chênes et avec les écoles primaires qui en feront la demande. Nous sommes prêts à recevoir entre 800 et 1000 élèves du réseau scolaire, que ce soit à la piscine de l’Aqua complexe ou à la Piscine du Centre», a assuré Mme Roy.

Pour obtenir plus d'informations, il suffit de se rendre à l'adresse Web www.piscinesdrummondville.com ou, encore, de composer le 819 477-1063.

Organisations: Réseau aquatique Drummondville, Société de sauvetage du Québec, Commission scolaire des Chênes

Lieux géographiques: Saint-Joseph, Québec, Saint-Jean-Baptiste Drummondville

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires