Cinq lauréats locaux au concours «Ma plus belle histoire»

Gérard
Gérard Martin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Des adultes en formation qui ont belle plume

Encore une fois, Drummondville a fait belle figure tant au plan de la participation que des résultats lors de «Ma plus belle histoire…», un concours d’écriture destiné aux adultes en formation de partout à travers le Québec.

Sur la photo, on reconnaît, de gauche à droite : Donna Lessard, vice-présidente au SERD, Pierre Lavigne, enseignant et responsable du projet, Josée Scalabrini, vice-présidente de la FSE, Stéphanie Brousseau et Annouk Dugré, lauréates, Christiane Beaulieu, enseignante et responsable du projet, ainsi que Guy Veillette, président du SERD.

En effet, avec l'encouragement du Centre de formation générale aux adultes (CFGA) Sainte-Thérèse, du Syndicat de l'enseignement de la région de Drummondville (SERD) et de la Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE), pas moins de 70 textes ont été acheminés au national dont cinq ont été primés.

De fait, 57 élèves du Service de l’éducation des adultes, principalement du Centre Sainte-Thérèse, mais aussi de l’Établissement Drummond et de l’école La Rue’L ont répondu à cette invitation annuelle.

Ainsi, comme à l'accoutumée, l’élève devait rédiger une histoire tout en mettant en relief, lorsque le style s’y prêtait, en quoi celle-ci pouvait être inspirante pour elle ou pour lui.

Cinq lauréats

De ces 70 créations littéraires en provenance du milieu drummondvillois, pas moins de cinq d'entre elles ont donc été retenues pour une parution dans le recueil national contenant les 50 meilleurs textes.

De façon plus précise, trois textes proviennent de l’Établissement Drummond, alors que l'on en retrouve un chacun par des écrivains du Centre Sainte-Thérèse et de l’école La Rue’L.

Les gagnantes sont Stéphanie Brousseau, du CFGA Sainte-Thérèse, pour son texte «Mira», et Annouk Dugré, de l’école La Rue’L, pour «Mon enfant».

Trois auteurs de l’Établissement Drummond se sont surpassés dont Martin Castonguay pour son texte intitulé «Comment ça va ?».

Martin Sauriol, avec «Pleurs d’enfant», et Martin Tétreault, avec «La voix de Jérémy» verront eux aussi leur texte respectif être publié dans le recueil national avec les meilleures œuvres de tout le Québec.

Le CFGA Sainte-Thérèse, le SERD et la FSE ont profité de l'occasion pour remettre plusieurs prix aux lauréats et aux participants, tout en félicitant tous ceux et celles qui ont bien voulu faire l'effort de se raconter, sans oublier les membres de l’équipe-école qui ont apporté leur collaboration à cet important concours.(GM)

Organisations: école La Rue’, FSE, Centre Sainte-Thérèse Centre de formation générale aux adultes Syndicat de l'enseignement Fédération des syndicats de l’enseignement Service de l’éducation des adultes

Lieux géographiques: Sainte-Thérèse, Région de Drummondville, Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires