700 000 $ des 4 millions $ requis pour la Maison René-Verrier déjà trouvés

Gérard
Gérard Martin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Geneviève Verrier et Richard Voyer seront les leaders d'une campagne de financement

Même si la campagne de financement en vue de l'implantation d'une maison de soins palliatifs à Drummondville ne débutera qu'à l'automne avec pour objectif de recueillir les 4 millions $ nécessaires à la concrétisation de ce projet humanitaire, déjà 700 000 $ se retrouvent théoriquement dans les coffres de la Fondation René-Verrier, organisme créé en 1998 en mémoire de cette personnalité de chez nous décédée cette même année des suites d'un cancer.

Marie-Julie Tschiember et Élizabeth Verrier, à chaque extrémité, ont présenté avec fierté les deux personnalités qui chapeauteront cette campagne de la Maison René-Verrier, en l'occurrence Geneviève Verrier et Richard Voyer.(Photo : Ghyslain Bergeron)

Cest que Geneviève Verrier, présidente-directrice générale d'Alpha Assurances, qui a accepté la présidence du cabinet de campagne en vue de la concrétisation de la Maison René-Verrier, et Richard Voyer, vice-président et directeur général de Soprema Amérique du Nord, qui a dit oui à la présidence du volet Cercle des étoiles, ont d'abord prêché par l'exemple avant de faire appel à la générosité du milieu en leur qualité de leaders de cette campagne de financement.

En conférence de presse, mardi après-midi, Élizabeth Verrier et Marie-Julie Tschiember, respectivement présidente du conseil d'administration et directrice générale de la Fondation René-Verrier, ont tenu d'abord à présenter les deux personnalités ayant accepté de présider chacune dans leur rôle respectif cette autre campagne majeure dans le milieu drummondvillois, et ce, avant de les laisser exprimer leurs motivations.

Mmes Verrier et Tschiember ont confirmé du coup que le regroupement des entreprises Alpha Assurances et Groupe d'assurances Verrier s'était engagé pour un montant de 200 000 $, alors que la compagnie Soprema y était allée d'une contribution de 500 000 $ dont 150 000 $ en ses produits pour la construction de la maison.

Cette maison de soins palliatifs, un mini centre hospitalier qui comprendra huit chambres, devrait ouvrir ses portes en 2015 selon le souhait le plus cher de la Fondation René-Verrier.

Comme l'a indiqué Élizabeth Verrier, deux terrains font actuellement l'objet de pourparlers, alors que les architectes de Bilodeau Baril Associés ont déjà élaboré des plans pour cette maison qui sera seulement la deuxième à travers le Québec à réserver une section pour les enfants rendus à l'ultime étape.

Les motivations

«J'avais de bonnes raisons d'accepter ce défi. D'abord, Alpha Assurances s'engage de maintes façons auprès des jeunes et des familles, par le biais de son programme de participation à la communauté. Ce projet et la cause que soutient l'organisme viennent en lien avec notre volonté de participer à l'amélioration de la qualité de vie de toute notre communauté», a d'abord exposé Geneviève Verrier pour expliquer son engagement dans le dossier de cette maison de soins palliatifs à Drummondville.

Nièce du regretté René Verrier, cette entrepreneure chevronnée et personnalité d'affaires reconnue n'a pas caché non plus qu'il s'agissait là d'une autre bonne raison de s'impliquer.

«Il va de soi que ma veine familiale vibre très fort en ce qui a trait à la Fondation René-Verrier», a convenu la présidente du cabinet de campagne.

À l'exception du lien familial, c'est sensiblement le même son de cloche qu'a donné Richard Voyer pour expliquer l'importante contribution de Soprema dans ce projet et son engagement personnel comme président du Cercle des étoiles.

De fait, le Cercle des étoiles regroupera les mécènes qui fourniront 100 000 $ et plus lors de cette campagne, et c'est le directeur général de Soprema qui aura comme défi d'en monter le firmament.

«En tant que compagnie et employeur de première importance dans la région, c'est une fierté que de soutenir les projets les plus rassembleurs de chez nous. Par la cause qu'elle soutient auprès des gens atteints de cancer, la Fondation René-Verrier représente également le courage des gens qui sont des gagnants au quotidien et c'est une autre valeur qui nous rassemble chez Soprema», a plaidé Richard Voyer en se disant convaincu que d'autres grandes entreprises de chez nous emboîteront le pas à cette initiative.

Geneviève Verrier et Richard Voyer ont tous deux exprimé à leur façon qu'il était essentiel pour Drummond de se doter d'un tel établissement, alors que les besoins sont sans cesse croissants en soins palliatifs.

Mme Verrier et M. Voyer ont pris bien soin de préciser qu'ils ne seront pas les seuls à s'attaquer au financement de la Maison René-Verrier lors de cette campagne, puisqu'une quinzaine de membres de joindront à eux et à l'équipe de la Fondation René-Verrier.

D'ici quelques semaines, soit à l'automne, les membres de ce comité seront présentés à la population lors du lancement officiel de la campagne.

On profitera alors de l'occasion pour rendre publiques les différentes étapes de cette autre grande campagne majeure de financement à se tenir à l'échelle de la MRC de Drummond.

Organisations: Maison René-Verrier, Fondation René-Verrier, Alpha Assurances Soprema Groupe d'assurances Verrier Bilodeau Baril Associés

Lieux géographiques: Soprema Amérique du Nord, Québec, MRC de Drummond

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires