Les cours de RCR sont essentiels

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

En avril dernier, Annie entend un «boum» à l'étage. Son mari Daniel, âgé de 38 ans, est au sol, les yeux à l'envers. Il ne respire plus. Annie compose le 9-1-1 et commence les massages cardiaques tout en discutant avec la préposée du service d'urgence. Elle avait suivi le cours de RCR (réanimation cardiorespiratoire) il y a quelques années. Annie fait un message cardiaque à son mari, elle crie à la préposée de se dépêcher. L'homme commence à devenir bleu. Au bout de 10 minutes, les ambulanciers arrivent, se servent du défibrillateur et l'amène à l'hôpital Sainte-Croix. Daniel est toujours inconscient. Après évaluation, l'hôpital décide de le transférer au CHUS de Fleurimont. Après un examen, on apprend que Daniel souffre d'arythmie maline. Le CHUS décide donc d'appliquer un protocole et de le maintenir dans un semi-coma durant 48 heures. Par miracle, lorsqu'il s'est réveillé, tous ses membres fonctionnaient. Malgré une perte de mémoire, il a retrouvé aussi toutes ses facultés. C'est un miraculé.

Par cette lettre, nous tenons à saluer le courage et la détermination d'Annie, cette jeune femme de 38 ans, mère de deux enfants, qui a donné une deuxième vie à son mari.

Tout le monde devrait suivre un cours de RCR.

D'un couple fier (Drummondville)

Lieux géographiques: Cours de RCR, Hôpital Sainte-Croix, Drummondville

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Tina Bergeron
    07 août 2012 - 21:34

    Annie a toujours été une femme exceptionnelle! J'admire ton sang froid, ça n'a pas dû être facile, mais tu y est parvenue! Je suis contente que ton mari te soit revenu en bonne santé ! autrement cela aurait été très injuste! la vie redonne ce que l'on semme et je suis certaine que tu as assez aidé les autres pour que cette histoire se finisse bien! continue à être cette femme d'exception! Bonheur à toi et à tes proches Tina