«Qui serions-nous pour ne pas accueillir tous les M. Bernier du monde?»

Maxime
Maxime Rioux
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

-Yves-François Blanchet, député sortant

Hier, en fin d’après-midi, à l’occasion de l’ouverture officielle de son local électoral, Yves-François Blanchet a profité de la tribune qui lui était offerte pour s’adresser à quelque 75 membres et amis du Parti québécois réunis dans les locaux situés au 1175, rue Janelle (au coin de la rue Cormier).

D’emblée, le député sortant de la défunte circonscription de Drummond a accusé François Legault d’être venu à Drummondville pour dire des fariboles.

«M. Legault a dit que le salaire à Drummondville était inférieur à la moyenne québécoise, ce qui est exact. Il a parlé de 10 % de moins, un chiffre dont, même à la Société de développement économique, on n’a jamais entendu parler. Il a aussi dit que le salaire était moyen parce que nous ne sommes pas dans une économie de propriétaires. Pauvre M. Legault! Les deux plus grands employeurs de Drummondville sont Canimex et le Groupe Soucy, qui appartiennent à des Drummondvillois. M. Legault vient ainsi de dire à deux entrepreneurs majeurs d’ici qu’ils sont responsables d’un salaire industriel moyen 10 % plus faible qu’ailleurs au Québec. Félicitations M. Legault!»

Normand Bernier

Par ailleurs, c’est sur un ton rassembleur que M. Blanchet a évoqué l’importance de rallier le plus de monde possible au parti qu’il défend. Pour ce faire, il n’a pas hésité à présenter des chiffres, mais aussi à évoquer les bénéfices de l’arrivée contestée de Normand Bernier dans son équipe. L'ex-directeur général du Cégep de Drummondville, rappelons-le, a agi dans le passé en qualité de président régional du Parti libéral du Québec pour la région centricoise et a été candidat pour Stephen Harper aux dernières élections fédérales.

«Les statisticiens disent qu’avec 34 %, 35 % ou 36 %, le Parti québécois va former un gouvernement majoritaire. Et 34 %, 35 %, 36 %, c’est 15 %, 16 %, 17 % de moins que ce qu'il nous faudra, après, pour gagner un référendum», a-t-il d’abord exposé.

«Il y a des gens, des souverainistes, qui m’ont reproché d’accueillir parmi nous Normand Bernier. M. Bernier, fait maintenant partie du Parti québécois. Il fait partie des 14 %, 15 %, 16 % ou 17 % dont on a besoin pour gagner un référendum. Qui serions-nous pour ne pas accueillir tous les M. Bernier du monde? C’est notre devoir le plus solennel!», a clamé M. Blanchet avant que la foule n’applaudisse à tout rompre le nouveau membre, venu assister à l’ouverture du local électoral.

Organisations: Société, Parti québécois, Canimex Groupe Soucy Parti libéral du Québec

Lieux géographiques: Drummondville, Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • J-P Lemire
    10 août 2012 - 10:13

    Pauvre Monsieur Blanchet...Etes-vous au courant des salaires qu'offrent le Groupe Soucy??? Vous ne devez pas l'être pour dire de telles niaiseries. Ma fille a teminé ses études et elle travaille présentement à Montreal. Malgré son BACC ont lui offrait des salaires ridicules près du salaire minimum à Drummondville. Pour avoir l'équivalent de son salaire à Montreal il aurait fallu qu'elle travaille jusqu'à 108ans à Drummondville... Vive les PME comme dit la Mairesse!:)

  • marcel laprise
    09 août 2012 - 13:30

    Pensez vous que M Blanchet ou qui que ce soit au PQ va harmoniser les salaires a Drummondville? sans blague? ou qui ce soucis exception faite durant les élections via de belle promesse? Ici des salaire misérable ici a Drummondville a un tel point que nos 3 enfants on fait leurs deuil de notre belle ville oublié de sous payé. Ils on demander leurs transfert vers les deux grands centre soit l'un a MTL et l'autre a Québec et pour le même poste dans la même entreprise 4,75$/h et pour celle de a Qc et a peu pres pareil pour celui de MTL Qui plus est, avec une qualité de vie drôlement plus stimulante qu'ici. Ça va être beau ça un université a Drummond si tout nos gradué vont travailler ailleurs une fois leurs éducation complété. Drummond la pauvre risque de le rester longtemps

  • Véronique
    09 août 2012 - 07:54

    Si tous les candidats avaient votre ouverture d'esprit M. Blanchet et si toutes les personnes qui siègent à l'Assemblée nationale en faisait autant, on finirait par en régler des problèmes au lieu de les alimenter.

    • Sylvain Marcoux
      09 août 2012 - 12:23

      Véro; Si tous les candidats changeaient de discours aux six mois selon la direction des vents ou pire encore, tous les députés changeaient d'opinions aux six mois, l'Assemblée nationale n'aurait plus aucune crédibilité. Si un candidat est élu député sur les bases d'un programme «x», la moindre des choses serait qu'il fasse la promotion de ce programme «x» rendu à l'Assemblée nationale. Sylvain Marcoux

  • Roger Leblanc
    08 août 2012 - 16:40

    À la question : «Qui serions-nous pour ne pas accueillir tous les M. Bernier du monde?» Vous seriez celui qui agit avec éthique. Moi j’avais confiance avec votre sens du devoir, mais là avec le parcours opportuniste de M. Bernier et votre sens aveugle de fierté de vous associé avec lui. Je ne peux que regarder celui qui sera le plus éthique. Un peu de fierté existe et moi je vais l’exercer.

  • un gars tanné des vieux partie
    08 août 2012 - 16:31

    tout a fait d'accord avec Monsieur P salaire tres bas chez soucy(probablement que mrs blanchet na jamais travaillé a 10$ et si cest que veule mrs Blanchet et le PQ des petits salaire de creuve faim et une ptite economie de bs pro-fonctionaire et bien je croie bien pour savoir qui voté au prochaine élection

  • Sylvain Marcoux
    08 août 2012 - 16:27

    M. Bernier, comme n'importe lequel autre citoyen peut voter pour qui il veut lors d'une élection... et advenant le cas, lors d'un référendum. Là où il y a matière à se questionner... c'est de le voir à peine 15 mois après sa défaite comme candidat conservateur bras-dessus bras-dessous avec M. Pomerleau, l'autre candidat bloquiste également défait par le candidat NPD, M. Choquette . Comme si ces deux politiciens nous avaient présenté exactement le même programme politique... ou à de minime différence près. Et pourtant ! L'un des deux partis représentait quasiment le diable pour l'autre et l'autre représentait quasiment l'apocalypse pour l'un... Comme électeur, j'ai nettement l'impresssion d'avoir assisté à une véritable farce. Pour conclure... on constate que notre candidat péquiste à nettement plus de facilitée à s'entourer d'ancien libéral, adéquiste ou conservateur fédéraliste que de véritable souverainiste... N'allait-il pas jusqu'à déclarer il n'y a pas si longtemps que la «démission de douzes membres de l'exécutif voisin de sa circonscription n'était qu'un évenement marginal» ? Et je ne parle même pas du candidat «oniste» dans Johnson qui lui fera la lutte et qui fut jadis (entre autre, lors de la dernière campagne électorale...) membre de l'exécutif du PQ Drummond... Sylvain Marcoux http://www.lecourriersud.com/Actualit%C3%A9s/Politique/2011-09-19/article-2753030/Demissions-au-PQ-NicoletYamaska-Un-evenement-marginal/1

  • Monsieur P.
    08 août 2012 - 13:38

    Sauf que les salaires chez Soucy sont TRES TRES bas sans parler des avantages sociaux qui sont quasi-inexistant.