La magie (et/ou la machine) de Star Académie a fonctionné

Maxime
Maxime Rioux
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Une foule impressionnante a chaudement accueilli les académiciens

On aime ou on n’aime pas, mais c’est une grosse machine que celle de Star Académie. Ce soir, au moment d’écrire ces lignes, elle fonctionne à plein régime, faisant crier de bonheur une foule d’une rare ampleur massée au parc Woodyatt.

Elle est grosse, mais elle est bien huilée la machine «star ac». Le spectacle de ce soir a commencé avec une présentation sur les nombreux écrans de télévision disposés un peu partout au parc Woodyatt. Sous forme de rétrospective, les accomplissements de chaque artiste à venir ont été présentés au public debout. La fébrilité a gagné la foule et c’est à ce moment précis que les académiciens ont fait leur apparition devant une foule enthousiaste et composée de gens de tous les âges.

La chanson-thème de la populaire émission a d'abord été interprétée avec brio par le groupe. Puis est arrivé en héros, seul en scène, le grand gagnant de la plus récente édition de Star Académie, Jean Marc Couture.

Armé de sa guitare électrique, celui-ci a interprété deux pièces, dont une chanson de Michel Pagliaro.

Un peu plus tard, alors qu'il devait quitter les lieux pour aller écrire ce texte, l’auteur de ces lignes a dû se frayer un chemin à travers une foule que deux policiers de la Sûreté du Québec postés à l’entrée du site n’étaient pas en mesure d’évaluer.

«C’est difficile à dire comme ça, mais il y a vraiment beaucoup de monde», a laissé tomber l’un d’eux.

«Peut-être 20 000 personnes?», a risqué son collègue.

Difficile à dire, en effet.

En retournant vers la porte d’entrée du site, plusieurs groupes de personnes se tiennent dans la rue du pont, à l’endroit où la pente est abrupte, afin de voir la scène, au loin. D’autres festivaliers, pas très loin de là, ont choisi de regarder la performance sur un écran disposé tout près de l’entrée principale et qui donne l’impression d’un vaste salon en plein air.

Tiens! Paul Piché, Wilfred Le Bouthillier et Dumas sont venus faire un petit coucou…

Chose certaine, c’était écrit dans le ciel que ce spectacle à grand déploiement allait peut-être attirer une foule record et, si le record n’est pas battu, le plaisir des innombrables spectateurs aura valu son organisation.

Voyez une série de photos ICI de notre photographe maison, Ghyslain Bergeron.

Organisations: Star Académie, Sûreté du Québec, Journal L’Express

Lieux géographiques: Parc Woodyatt

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires