Kaïn promet tout un party !

Maxime
Maxime Rioux
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Lors de son spectacle présenté dans le cadre du Festival de la poutine

Invités par les Trois Accords à prendre part au Festival de la poutine, les gars de Kaïn n’ont pas hésité une seconde avant de répondre par l’affirmative. Heureux de se retrouver devant leur public, ils promettent de donner tout un spectacle et de faire le party... façon Kaïn! L’événement aura lieu le samedi 25 août, en soirée.

Kaïn promet tout un <@Ri>show<@$p> lors de son passage au Festival de la poutine, le soir du samedi 25 août.

«Ça va être un show de party, a partagé Steve Veilleux à L’Express. Pour nous, le timing était excellent. On veut que le monde vienne nous voir en se disant que c’est une grande fête et qu’il faut en profiter parce qu’on va pouvoir se lever tard le lendemain matin! Nous autres, on va être à la maison et il n’y aura pas de meter. On a envie de voir et d’entendre le monde chanter avec nous autres, le poing dans les airs. On veut avoir du fun

Il faut dire que la dernière fois que Kaïn a voulu faire la fête avec ses fans de la première heure, c’était dans le cadre du Mondial des cultures, en 2008. Malheureusement pour eux, un orage avait décidé de mouiller le pétard en accompagnant les musiciens dès leur apparition sur scène. Avec raison, l’énergique quatuor souhaite prendre sa revanche.

«On ne sait jamais ce qui nous attend lorsqu’on joue sur une scène extérieure», a concédé le chanteur natif de Drummondville.

Avec quatre albums à succès en poche, les membres de Kaïn n’auront pas à chercher longtemps les chansons qui seront interprétées durant la soirée du 25 août.

«C’est sûr qu’on va jouer les tounes les plus festives», a donné à entendre l’auteur-compositeur-interprète.

Dix ans de succès

Cette année, les gars de Kaïn soulignent aussi les dix ans d’existence de leur band. Dix ans de succès.

«Ça a commencé avant, mais la stabilité s’est installée il y a dix ans, précise le chanteur. Officiellement, le groupe a été formé en 1999. À ce moment, nous avions choisi de mettre toutes nos énergies dans la musique, de tout abandonner le reste pour ça. Ce n’était pas évident. On a travaillé très fort au fil des années.»

Le succès, les musiciens ne l’ont pas attendu : ils l’ont généré. Et ceux-ci font partie des rares qui peuvent se targuer de le retrouver chaque fois qu’un nouvel album est sur les rails. Pourtant, ils font encore tout pour recréer la magie, chaque fois.

«L’été se déroule comme on veut. Souvent, les artistes sont insatisfaits. On aimerait toujours en faire plus, mais là, on est vraiment contents. D’autant plus que nous allons finir notre été de festivals chez nous, à Drummondville», fait valoir Steve Veilleux.

Force est de constater que Kaïn a toujours été respectueux de ses fans.

«C’est moi qui répond personnellement à noter courrier. Si on est là, c’est grâce à eux», insiste-t-il, promettant du coup que le groupe n’attendra plus jamais quatre ans avant de lancer un nouvel album comme cela a été le cas avant la parution du plus récent disque.

«Nous en avons profité pour faire beaucoup de choses durant ces quatre années, dont deux ans de tournée, mais nous sommes tous d'accord, comme les fans, pour dire que ça a été trop long!», assure le musicien.

L’appel est donc lancé à tous les admirateurs de cette formation d’ici et à tous ceux qui souhaitent passer une soirée des plus festives. Le rendez-vous est donné : le samedi 25 août, en soirée (l’heure exacte n’est pas déterminée selon la volonté des organisateurs).

Les festivaliers et autres amateurs de poutine pourront se préparer à renouer avec Kaïn en assistant d’abord aux prestations d’Alaclair ensemble, Avec pas d’casque et Vulgaires Machins.

Lieux géographiques: Drummondville

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires