Votre valeur multipliée par… votre réseau

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Par le Commissariat au commerce

Plusieurs cohortes peuvent constituer notre réseau comme les entreprises en voie de croissance, les professionnels en recherche d’une nouvelle clientèle ou les étudiants chercheurs d’emploi.

L’intérêt du réseautage peut aussi prendre plusieurs formes comme le réseau virtuel ou les rencontres plus traditionnelles lors d’un gala rendant hommage à nos entrepreneurs pionniers.

La force de visibilité d’un réseau et son pouvoir sont-ils surfaits? Qu’ai-je à y gagner pour mon entreprise et pour moi ?

Traditionnellement, le réseautage offre une plate-forme pour offrir ses services, se faire connaître et découvrir de nouveaux partenaires d’affaires. Votre réseau devient votre meilleure publicité gratuite lorsqu’il vous recommande.

Les entreprises recourent de plus en plus à une communauté d’affaires virtuelles comme LinkedIn pour développer leurs affaires à titre de nouvelle stratégie de marketing, recruter en trouvant de jeunes talents ou les perles dans le domaine auprès de concurrents, innover à l’aide d’idées inspirées des plus grandes entreprises à succès ainsi que partager leurs connaissances avec leurs clients.

LinkedIn, au Québec, connaît une croissance exponentielle. Ce média social d’affaires s’estimera d’ici la fin de 2011 à 150 000 membres et devrait atteindre le million de membres québécois avant 2013 conclu Olivier Schmouker dans son blogue sur le site des affaires intitulé « LinkedIn est-il plus dangereux qu’utile? »

Bien utilisé par l’entreprise avec, par exemple, une politique d’utilisation des médias sociaux présentés aux employés, cette méthode de réseautage moderne peut tenir ces promesses, nous révèle cet article traitant d’une conférence donnée par Simon Hénault, fondateur de LinkedIn Québec. Sans trop de risques, des retombées significatives pour votre entreprise sont prévisibles.

L’atout d’un réseau comme LinkedIn est aussi à la portée de l’employé, le cadre et le professionnel, car il peut permettre à certains d’entre eux d’augmenter leur valeur sur le marché. Les gains sont équivalents à ceux d’un réseautage traditionnel, mais à grande vitesse.

Selon plusieurs coachs, quel que soit l’outil choisi pour réseauter, l’exercice est un art. Cette stratégie qui a comme but d’échanger efficacement avec le maximum de contacts doit, selon le coach de vie Joshua Zuchter, être bien maîtrisée par tout individu qui souhaite faire du réseautage dans le cadre de ses affaires, et ce, même s’il n’est pas le meilleur des orateurs.

Certains éléments clés doivent couronner vos échanges :

• Bien vous préparer.

• Prendre des pauses lors d’échanges de vive voix, ne monopoliser pas la conversation.

• L’objectif des premières questions est de trouver un point commun avec votre interlocuteur pour ensuite laisser la discussion suivre son cours pour établir une collaboration.

• Être enthousiaste.

• La prospection systématique est la clé. Nous sommes loin de 2009 où on évaluait le renouvellement d’un réseau de contacts au 7 ans.

M. Zuchter recommande cinq trucs dans « L’art de réseauter sans malaise » que nous vous proposons d’essayer lors de la prochaine activité à la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond ou de tous autres événements auxquels vous assisterez :

• PRÉSENTEZ-VOUS :

Approchez-vous de la personne à qui vous voulez parler, présentez-vous et faites une pause pour que votre interlocuteur se présente à son tour.

Ensuite, posez une question afin d’établir des intérêts communs avec l’autre personne et non simplement pour connaître la réponse à votre question, soutient M. Zutchter :

- Quel type de travail faites-vous?

- Qu’est-ce qui vous amène à cet événement?

- Comment avez-vous entendu parler de cette conférence?

Puis laisser la conversation se poursuivre pour échanger sur vos besoins, vos services où vous donner des références, par exemple.

• CHOISISSEZ LES BONS SUJETS :

Si vous n’arrivez pas à trouver un sujet, essayez de l’aborder avec une chose qui s’est passée durant l’évènement auquel vous assistez ou un développement important qui est vécu dans votre secteur d’activité actuellement. Évitez les sujets comme la religion, la politique ou les questions trop personnelles.

• GARDER UN ÉQUILIBRE :

Le réseautage est une stratégie d’échange, donc les deux partis doivent avoir une chance égale de discuter. Évitez de monopoliser la conversation ou de laisser votre interlocuteur faire un monologue.

• POSER DES QUESTIONS OUVERTES :

Les questions fermées, se répondant par oui ou non, peuvent mettre fin abruptement à l’échange.

Posez des questions ouvertes telles que :

- Comment avez-vous trouvé le conférencier?

- Quel type de clientèle votre entreprise cible-t-elle?

Faites attention de réduire le nombre de vos questions.

• ATTENTION AUX SILENCES :

Ne percevez pas toutes les pauses dans la conversation comme des moments de malaise. D’ailleurs, tenter de combler tous les silences pourrait être perçu comme de la nervosité.

Toutefois, après trois pauses, Joshua Zuchter conseille de passer à autre chose ou à quelqu’un d’autre.

Plus vous échangerez avec diverses personnes, plus votre potentiel, vos compétences et votre expérience seront propagés. Toutefois, la qualité des gens de votre réseau aura plus d’impact sur votre valeur que la quantité.

Les occasions peuvent être nombreuses, et parfois inusitées, où vous pouvez bonifier d’une visibilité. Comme nous le livrait le conférencier Jasmin Bergeron : « La première impression est celle qu’on perçoit, mais la dernière impression est, celle dont on se souvient longtemps. » Finissez fort lors de vos échanges et bon réseautage!

Pour plus d’informations, vous pouvez joindre le Commissariat au commerce au 819 472-6705, info@commerce-drummond.com ou www.commerce-drummond.com.

Les sources :

-«LinkedIn est-il plus dangereux qu’utile?» par Olivier Schmouker, les affaires.com, 26-05-2011.

-«L’art de réseauter sans malaise» - stratégies des affaires - stratégie d’entreprise – Finance et Investissement, www.lesaffaires.com, 27-05-2011

Organisations: Chambre

Lieux géographiques: Québec, Drummond

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires