Deux ex-partenaires politiques sont devenus adversaires

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Deux ex-partenaires politiques, l'un est le candidat sortant, l'autre fut son agent officiel durant 12 ans, se font la lutte dans le district du centre-ville à Magog. Et ils sont toujours copains…

Gilbert Kurt Boucher, qui est le conseiller sortant après trois mandats, voit son ancien agent officiel, Pierre Côté, se présenter contre lui dans le quartier du centre-ville de Magog. Mais Pierre Côté est formel: "Kurt, c'est mon chum. Personne ne dira du mal de lui en ma présence", dit-il.

Pierre Côté raconte que ça fait deux ou trois fois qu'il demande à son ami s'il se représente aux élections et Gilbert Kurt Boucher a toujours répondu oui. Mais cette fois, Pierre Côté affirme qu'il a droit à sa chance de se lancer en politique. Ce n'est donc pas parce qu'il est insatisfait du travail de son ancien partenaire.

"J'ai été bénévole pendant 15 ans au Comptoir familial et impliqué dans le sport dans la communauté, je lui ai ouvert bien des portes à titre d'agent officiel. Je ne dis pas précisément que je me présente CONTRE lui. Ce n'est pas une chicane. On joue au hockey ensemble et on prend encore une bière ensemble. C'est juste une belle compétition électorale, c'est tout. Toutefois, si j'ai décidé de me présenter, c'est pour gagner, mais ce ne sera pas en démolissant mon adversaire", explique Pierre Côté.

Formation en ligne pour agents officiels

Les agents officiels des candidats aux élections municipales ont des responsabilités importantes à respecter, notamment dans les notions de dépenses électorales. Et des capsules de formation en ligne sont disponibles pour les aider.

Elles se trouvent sur le site du Directeur général des élections(DGE) qui veutainsisensibiliser les personnes concernées à leurs responsabilités et leur permettre d’acquérir les principales notions propres à faciliter le travail à accomplir. Il y a quand même plus de 4000 candidats et donc autant d'agents officiels, et il arrive que ce sont les mêmes personnes.

Il y a des détails qu'il faut bien comprendre, comme par exemple faire la différence entre ce qui est une dépense électorale autorisée et une qui ne l'est pas. Tout ce qui a un coût pour favoriser ou défavoriser un candidat est une dépense électorale. Autrement dit, si vous gérez votre page Facebook, ce n'est pas une dépense, mais si vous payez quelqu'un pour le faire, ça doit être comptabilisé.

C'est important parce qu'au terme de la campagne, l'agent officiel aura deux rapports à remplir: un rapport financier et un rapport de dépenses électorales. Et il faudra le faire en-deça de 90 jours, sinon des amendes seront imposées.

Le DGE soumet que les agents officiels se doivent d'être bien informés des sanctions et des peines pour des manquements à la loi. Des formations étaient disponibles au mois de septembre, mais on me dit qu'une vingtaine de nouveaux partis politiques ont été autorisés dernièrement et que leurs agents officiels n'ont pas pu avoir les formations en personne.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires