Charles Prévost-Linton: des Sinners au Centre Bell à la politique municipale

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Charles Prévost-Linton, le chanteur d’hymnes nationaux avant les matchs des Canadiens au Centre Bell, plonge dans la politique municipale.

Il se porte en effet candidat dans Outremont, pour Équipe Conservons Outremont, avec Marie Cinq-Mars candidate à sa propre succession à la mairie de l’arrondissement. Charles Prévost-Linton, un membre de l'ancien groupe Les Sinners durant les années 60, sollicite un mandat dans le district Claude-Ryan. Il habite Outremont depuis 1968.

Il est d'avis que les droits des citoyens d’Outremont s'effritent depuis les fusions forcées. Il affirme notamment: «Il faut protéger le caractère de l’arrondissement en assurant le contrôle des pouvoirs. Et je m’engage à défendre les intérêts et volontés - souvent disparates - de tous, dans le respect de la justice et la démocratie».

Twitter: volubile oui mais…

Une entreprise web, Zone Franche, a cherché à mesurer l'activité des partis politiques montréalais qui rivalisent sur Twitter. Une étude réalisée entre le 7 juillet le 26 septembre.

On remarque que Projet Montréal a envoyé le plus de tweets (4427) atteignant une  audience de 25,6 millions. Coalition Marcel Côté arrive 2e avec 3552 tweets pour une audience de seulement 5,7 millions. Le parti de Mélanie Joly, Le Vrai Changement pour Montréal, a tweeté 844 fois pour 2,5 millions tandis que Équipe Denis Coderre est le parti qui a le moins de tweets (716) mais il revendique la plus forte audience, soit 27,6 millions. À première vue, il est étonnant que Denis Coderre, monsieur 2.0, est celui qui envoie le moins de messages, mais il nous dira sans doute que c'est la qualité qui compte et non la quantité.

Autre constatation non moins surprenante, le parti neuf et jeune de Mélanie Joly n'est pas très actif dans la sphère Twitter.

Quant aux arrondissements dont on parle plus, Rosemont vient en tête et cela ne semble pas étonner, selon les observations que j'ai pu recueillir. Le quartier Rosemont est très actif sur les médias sociaux; les élus, les citoyens et les journaux locaux ont pris l’habitude de tweeter en direct du conseil d’arrondissement et ont choisi d’un accord commun le motclic #rosepatrie, donc la base est bien présente.

Le Plateau vient au 2e rang (937 000), suivi de Verdun (850 000) et Outremont (707 000). Pour ce qui est de Verdun et le Sud-Ouest, on me dit que deux élus actuels très actifs, Véro Fournier et Benoit Dorais à eux seuls, font monter la mise. Une dernière réflexion: on se serait attendu à voir davantage la candidate comédienne Danièle Lorrain, pour la Coalition Marcel Côté, qui se présente contre Luc Ferrandez. Avant la campagne, elle était plus volubile.  

Petit bémol, il aurait fallu expliquer aux lecteurs du sondage comment se calcule la portée de leurs communications. On a des chiffres en millions, mais ils ont sorti ça d’où ?

Par ailleurs, concernant la destitution demandée du président d'élections à Chertsey (Pierre Mercier), la décision de la Commission municipale du Québec sera annoncée au courant de la présente semaine. "Ce n'est pas une décision facile à prendre. Il faut bien analyser tout le dossier. Mais ça ne devrait pas tarder", m'a dit hier le président de la CMQ, Denis Marsolais.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires